Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Dexia défraye la chronique par ses déboires financiers qui ont obligé trois états, la Belgique, la France et le Luxembourg de venir à son secours, apparemment sans grand succès, puisqu'aujourd'hui on annonce sur le 3ème trimestre de 2008 un déficit gigantesque d'un milliard et demi d'euros pour cette société.

En un certain sens, les dirigeants de cette banque qui a confondu monopoly et service du peuple méritent ce qui leur arrive contrairement aux petits épargnants qui lui ont fait confiance.

Dans le Soir du 9 novembre, j'ai appris que cette société spéculative a des intérets dans le marché israélien et pas n'importe lesquels puisqu'elle finance par l'intermédiaire de sa filiale  "Otzar Hashilton Hamekoni"  la colonisation illégale de la Cisjordanie qui n'est rien d'autre que le vol de territoires palestiniens par des fananiques sionistes.
Cette colonisation, rappelle Mario Franssen d'Intal, est contraire au droit international qui interdit l'installation de populations du pays occupant dans les territoires occupés.
Le directeur de Dexia Israël le reconnait d'ailleurs en écrivant : "Pour nous la localisation géographique n'est pas pertinente. Si on parle de quelque chose au-delà de la ligne verte, nous avons octroyé une aide financière à toutes une série de colonies qu'il cite." Et à la question d'une députée israélienne qui lui demande si la localisation géographique de cette aide le gène, le directeur répond :"Négatif, pas du tout."


J'ai bien l'intention d'aller voir les agences de cette banque à Mouscron ou à Bruxelles  pour leur exprimer mon indignation et j'invite toutes mes amies et amis  lecteurs de ce blog  de faire de même. Je vais essayer de trouver un mail de contact de cette banque pour vous permettre, si vous le désirez de rappeler à Dexia qu'il  est tenu de respecter l'éthique et les valeurs de la politique internationale.




Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article