Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY



JEAN SARKOSY

Il a 23 ans, encore étudiant (?) en droit, il s'appelle Jean Sarkosy de Nagy-Bocsa.  Ceux qui croient que c'est seulement grâce à ses mérites que ce jeune homme, prêt à tout, je dis bien à TOUT,  pour réussir,  y compris trahir sa parole politique pourtant affirmée en public,  va obtenir à son âge de présider l'Etablissement public d'Aménagement du quartier d'affaires de la Défense et ne le cachons pas une belle rémunération, croient encore aux fées.
Je l'entends encore dire à la télé de son président de section  "je l'appuierai jusqu'à la mort". Mort, il y eut, politique certes, pas la sienne mais celle de son ami trahi. J'appelle cela une saloperie.

Ce jeune homme est connu par les heurts de son vélo-moteur.
Quand , un jour,  il lui fut dérobé, on mobilisa les forces policières de Paris comme s'il s'agissait du kidnapping d'une personnalité politique de premier choix. Croyez-vous que son nom n'est pas la clé de cette énigme ?

Quand un autre Parisien, anonyme,  vu sa voiture abîmé par un cyclomoteur qui prit la fuite et  dont il nota la plaque d'immatriculation, il n'eut pas de chance car cette plaque était, lui a-t-on dit,  celle du fils  soit du ministre de l'Intérieur, soit du Président de la République, selon  la date. Malheur à cet homme d'avoir cru à la justice de son pays et donc d'avoir porté plainte contre le propriétaire de cette plaque minéralogique. En France, la séparation entre l'exécutif et le judiciaire a des limites et une de ces limites pour moi s'appelle Sarkosy. L'automobiliste fut donc condamné pour défaut de preuve et x dut payer des dépens pour un délit qu'il avait subi.
S'il le vélomoteur avait été piloté par un"Mohamet" et l'automobiliste s'était appelé Sarkosy, je suis prêt à parier que le jugement aurait été  tout différent.

Monsieur Sarkosy, regardez dans n'importe quel dictionnaire ce qu'est le "NEPOTISME"; vous verrez,  c'est très instructif.
Je conclurai ce petit article concernant un jeune homme peu intéressant mais brillant comme un faux diadème par ce propos justifié de Madame Cécile Duflot, des Verts, "Tout le monde plia parce q'il a le nom qu'il A"




BARACK HUSSEIN OBAMA


Je vous avoue que je suis très heureux  en revanche que le prix Nobel de la Paix soit attribué au successeur du "boucher" Bush.
 Lui, le mulâtre  qui il y a quelques dizaines d'années, aurait pu être lynché par le Ku Klux Klan ou assassiné à Soweto par les "boer" racistes d'Afrique du Sud est aujourd'hui en un sens la première et plus importante personnalité de notre humanité.

Ceux qui reprochent au nouveau Prix Nobel de ne pas avoir encore mérité son prix ne comprennent pas que le miracle "Obama", c'est de voir un Noir (même s'il ne l'est pas à 100 %) américain  devenir Président des USA, ce qui semblait irréalisable il n'y a pas longtemps.

Bien entendu il n'a pas encore réalisé ses ambitions; ceux qui lui reprochent de vouloir un régime de santé acceptable et honorable pour tous les américains appartiennent à des lobby aussi injustes que puissants mais il est clair qu'il a raison que que demain lui rendra justice comme à Luther King.
Dans la lettre qu'il m'a écrit, il y a plus d'un an , répondant à mes question précises sur le Moyen Orient,  j'ai vu l'amorce d'un retournement   plus juste de la politique du plus riche des Etats du Monde vis à vis d'un autre état, allié certes des USA, mais à la politique internationale et humaniste  imbuvable. (1)


------------------------------------------------------------------------------------------
"Dear Friend,
 
Thank you for contacting me about the Israeli-Palestinian conflict. I appreciate hearing from you on this important issue.
 
I traveled to the Middle East in January 2006, where I met with both Israeli and Palestinian leaders, as well as ordinary citizens in both communities. This visit increased my understanding of the challenges that confront the people who live in the region and our diplomatic efforts there, but also my resolve to make a difference.
 
The best solution to this difficult conflict is two states living side-by-side in peace and security. I believe the vast majority of Israelis and Palestinians support this outcome. What is needed is a far more vigorous U.S. diplomatic effort to help them achieve it. But the current administration has sat on the sidelines for far too long. As president, I would make a personal commitment to this effort.
 
Israel is our closest ally in the Middle East, and we are obligated to help ensure its security. A negotiated peace with the Palestinians would make Israel more secure and allow the Palestinians to achieve their goal of an independent state. We should be doing more to strengthen Palestinian leaders who support a two-state solution, isolate those who seek Israel's destruction, and help the two sides reach negotiated solutions to all outstanding issues.
 
An agreement that fulfills the legitimate aspirations of both the Israeli and the Palestinian peoples is the only path to peace, and I will continue to work toward this end.  Thank you again for contacting me on this issue.
 
                                                            Sincerely,
 
                                                            Barack Obama



Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais en résumé Barack Obama rappelle un voyage au Moyen Orient qui l'a persuadé que la solution réside dans la cohabitation de deux états. Il est donc persuadé que la politique des USA immobiliste sous la Présidence de Bush doit changer et s'y engage s'il est élu.
Il est persuadé que la majorité des Israéliens et des Palestiniens veulent la paix.
Il rappelle qu'Israël est le meilleur allié des USA dans la région  et donc que sa sécurité est un "must" pour son pays. Mais pense-t-il l'établissement de deux états pacifiques  en Terre Sainte est la meilleure sécurité pour Israël.
IL veut renforcer l'aide pour les Palestiniens partisans de la cohabitation de la Palestine et Israël en voulant "isoler"  ceux qui veulent la destruction d'Israël  (Le Hamas clairement visé)
La seule solution est donc de trouver une solution qui puisse satisfaire les aspiration des deux peuples et il veut con tinuer d'agir dans ce sens.


NOTE D'YVAN BALCHOY
A remarquer que Barack Obama est plus que discret sur les moyens de satisfaire les deux peuples et qu'il ne dit mot de ce qu'il avait préconisé devant un public Juif Américain: le maintien de Jérusalem comme seule capitale d'Israël !  INNACEPTABLE

Je vais répondre à ce message  du 12/7/2008 qui fait suite à un de mes envois du mois de juin. Si certains d'entre vous ont des suggestions à me faire à propos de cette réponse dans les trois jours qui viennent, je leur suis d'avance reconnaissant. Bien entendu je publierai cette réponse sur ce blog."

-----------------------------------------------------------------------


Je trouve que l'élection d'Obama est déjà  en soi une révolution fondamentale dans l'histoire de l'humanité. Bien entendu  il n'a jusqu'ici présenté qu'un projet qui est vraiment l'antithèse de celui de son prédécesseur. J'ai bon espoir et plus encore qu'il réalisera peu à peu, si Dieu ... et les Américains lui prêtent vie, une grande partie de généreuses et justes ambitions.
La sages d'Oslo ont fait un bon choix non en récompensant un homme de ce qu'il a déjà fait mais en reconnaissant que sa nomination ouvre en quelque sorte une nouvelle ère dans les relations humaines.

Oui alors que Jean Sarkosy n'est, jusqu'ici, qu'un triste petit  fils à papa, que je souhaite vivement ne pas rencontrer sur mon chemin, Obama ne doit rien qu'à lui-même et sans doute aussi à son épouse  et à sa force de caractère qui lui a fait presque réaliser l'impossible



YES WE CAN !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article