Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Hier soir, en écoutant les nouvelles sur la « Trois » si je me rappelle bien, j’ai entendu – et ce n’est pas fréquent – des nouvelles positives qui m’ont changé des nauséabonds dirigeants du peuple français.

 

Tout d’abord, l’homme préféré des français depuis la mort de l’Abbé Pierre, dont il était le dauphin, Yannick Noah. A propos de son dernier disque un journaliste l’a laissé s’exprimer sur la politique actuelle dite de sécurité de l’UMP. Avec délicatesse, à sa manière, à la fois douce et caustique il a dit tout le mal qu’il en pensait en restant à son niveau d’observateur non politique, artistique, de son pays d’adoption qu’il aime autant que son pays natal le Cameroun.  Quel dommage que cette première place d’un homme généreux à la tête des sympathies françaises ne lui donne pas une place particulière dans les institutions françaises ?  Car il a bien des choses à nous dire encore Yannick qui mérite sa place dans la tendresse des français.

 

Ensuite, il a été question d’un prêtre du nord qui lui, contrairement à Noah ne fait pas dans la dentelle. Vivant depuis longtemps dans le sillage des Gitans, il abhorre, c’est un euphémisme, la politique du gouvernement actuel à leur égard au point d’avoir prié pour que le président français ait une crise, cardiaque, propos qu’il a regretté quelques heures après l’avoir prononcé.

Il a décidé de renvoyer une décoration de l’ordre du mérité au ministre soupçonné par la justice même de racisme et qui pourtant reste en place.

Je suis d’accord avec lui pour dire les sieurs Bessson, Hortefeu et Sarkosy sont de tristes sires, racistes et xénophobes en stigmatisant un ensemble d’individus simplement pour ce qu’ils sont,  ce qui nous rappelle les prémices  d'une solution finale qu’on croyait enterrée pour toujours. Le nationalisme éculé des années 30 de Sarkosy est une honte, comme l’attitude générale des peuples européens, y compris bien sûr ceux de l’Est vis-à-vis d’un peuple dont plus d’un million de personnes ont été assassinés par les juifs durant la dernière guerre. J’espère non que Sarkosy ait une crise cardiaque ou un cancer mais qu’il paie politiquement avec ses copins-gredins cette détestable politique qui transgresse gravement les droits de l’homme. Certes les Gitans ont des devoirs et il est normal de sanctionner les délinquants mais nier à la grande majorité d'entre eux honnête  leurs droits élémentaires est un crime de Sarkozy et de l’UMP.

 

 

Enfin troisième reportage passionnant sur un communauté qui vit dans un  ancien comptoir français de l’Inde, Pondichéry. Les personnes qui y vivent viennent de dizaines d e pays vivent sans argent.

Ainsi on les voit se servir au Supermarché, chacun se servant selon ses besoins : Certains prennent un peu plus, d’autres un peu moins mais il y a en fait un équilibre qui permet à cette communauté de subsister.

 

Un atelier textile devenu peu à peu une sorte d’usine permet à cette société, sans argent, de vivre. Les ouvrières et ouvriers, qui y travaillent,  gagnent collectivement bien entendu de l’argent mais cet argent ne leur est pas distribué, elle est versée dans le fond commun  qui assure la subsistance de tous.

 

J’aime cette forme de société, sans religion ni nationalité officielles, rien qui puisse séparer les femmes et hommes qui y vivent, qui pratique depuis quarante ans un communisme réel qui vaut plus que toutes les théories du monde. Ce sont pour moi de vrais prophètes pour notre temps.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article