Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Ces huit présidents de l'impérialisme mondial aiment tant le peuple que quand ils se réunissent, ils font le désert matraqueur autour d'eux pour se protéger de ceux qu'ils sont censés aider et représenter.

 

Monsieur Obama semble tout puissant, alors qu'il suffit que le premier ministre criminel d'Israël fronce les sourcils pour qu'il dégonfle comme une baudruche.

 

Monsieur le premier Ministre Britannique est fier de ses avions, bientôt de ses hélicoptères qui bien plus que de protéger les populations civiles aggrave leurs douleurs en les bombardant en plein Tripoli dans leur désir coupable de tuer celui qui, tout dictateur qu'il soit, reste le président de la Libye. Cameron, ce  fils spirituel de la  sinistreTatcher ferait mieux de diminuer le minerval des étudiants anglais (12 000 euros par année d'étude universitaire,) le cout d'un obus qui tue à Tripoli.

 

Monsieur Sarkosy, le gardien, cette année, de la caverne d'Ali Baba, en grande perte de popularité dans son peuple n'hésite pas à utiliser la vie de façon contradictoire dans l'espoir d'être réélu pour le plus grand malheur de son peuple.

 

Pour être plus populaire, croit-il, il lance trois fois son pays en guerre et n'hésite pas à tuer à l'autre bout du monde, des nationaux patriotes, des terroristes aussi, c'est vrai, et pas mal d'innocents ce qui finira  à juste titre par rendre odieux le mot Français au Moyen-Orient.

 

Mais en même temps, il espère émouvoir son peuple grâce au petit bébé qui rajeunira l'Elysée quatre mois avant les élections.

 

Bien Joué mais, monsieur Sarkosy, on ne gagne pas dans tous les cas en mettant en jeu comme vous  la vie donnée ou volée pour se faire élire.

 

Dauville désertifié pour  permettre à une bande de voleurs, de leur peuple et surtout des pauvres de cette terre, de festoyer quelques jours en célébrant au nom de l'idéal chrétien !!  le dieu "PROFIT", l'idole "ARGENT"  en chantant par exemple les mérites d'une révolution arabe dont ils ne sont pas capable d'accepter dans toute l'Europe vingt mille réfugiés alors que la Tunisie acceuille des centaines de milliers de réfugiés libyens victimes autant de Kadhafi que des bombardement de la meurtrière OTAN.

 

Je repense à la si juste et toujours vraie chanson de Brel : "Un jour le Diable..  "les hommes jouent au dangereux jeu de la guerre, Ca va; ça va..". oui, ça va pour tous ces potentats aux poches pleins de dollars frelatés qui veulent tout acheter ou mieux voler dans le monde, hommes, femmes et richesses qui ne sont plus pour eux que  marchandises et profit potentiel...

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article