Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

CRIME D’ETAT OU ASSASSINAT HONTEUX

 

Vu à la Tv, il y a quelques jours comme un exploit militaire, alors qu’à mon avis, une fois de plus les soldats s’y rapprochent plus des bouchers que des héros.

 

ll s’agissait de ce kidnapping horrible de deux jeunes nordistes se retrouvant en Afrique à l’occasion du mariage d’un d’eux. Des terroristes liés à Al Kaida les kidnappent et tentent de les emmener à leur base arrières où l’armée française ne pourra plus rien pour les libérer. Un avion, puis plusieurs hélicoptères poursuivent les kidnappeurs et leurs otages. Ils savent que les otages sont dans un pick up blanc et se disent qu’il ne faut pas l’attaquer.

 

Un premier assaut sur terre réalisé par l’armée locale échoue. La frontière et donc l’impunité pour les rebelles approche et du haut du ciel l’aviation française consulte le président de la République française. On ne nous dit pas exactement la réponse de Sarkosy. Ce qui est sûr, c’est alors qu’on disait depuis le début « il faut protéger le pick up blanc », après une interruption « secret défense ? » d’une minute, on entend un militaire répéter « ne pas toucher le pick up blanc » mais un autre lui répond « le pic up blanc est détruit ». Des deux otages un a été tué par ses ravisseurs, pour l’autre retrouvé à moitié brûlé à côté du pick up blanc, les explications de sa mort sont brouillées et l’armée reconnaît qu’on ne peut exclure une mort par l’aviation française.

 

Quand plus tard Sarkosy reçoit les parents éplorés, il ne cache pas que la France n’a pas voulu permettre aux terroristes de réussir leur coup ce qui aurait constitué une honte-échec pour le gouvernement français. Il ose même dire aux parents que tout compte fait, vu les tortures qui attendaient les deux otages durant leur future captivité (ce qui n’est nullement prouvé par les otages libérés après parfois des années de captivité !) il valait mieux leur offrir une mort rapide moins douloureuse. (Il aurait fallu le demander à l’otage retrouvé brûlé !).

 

Bien entendu les premiers responsables de ce drame sont les kidnappeurs dont plusieurs vont d’ailleurs avoir la vie sauve sur décision des autorités militaires françaises.

 

Je ne crois pas que les propos honteux de Sarkosy, qui, à mon avis, n’ont pas du plaire aux parents des otages. Pour ma part, s’il s’était s’agi de mon fils je crois que je n’aurais pas résister à lui c… la gueule.

 

A vrai dire, je trouve que le commandement venu de Paris ou l’action des militaires sur place ne sont pas seulement un crime d’Etat mais un assassinat qui fait honte à la France

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article