Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Ce n’est pas aux Palestiniens de payer pour les crimes commis contre les juifs !

 

 

 

Le scénario de l’agression israélienne contre Ghaza a été bien préparé à l’avance, estime Yael El Fahoum. «Netanyahu a besoin de l’argument de la violence et nous, nous ne voulons plus tomber dans ce piège.» «Pour Netanyahu, tous les Palestiniens sont des terroristes. Il tente de présenter les Palestiniens comme un peuple agressif, violent, qui ne veut pas la paix, ce n’est pas vrai. On a accepté un Etat sur 22% de notre territoire», soit 60 km2 pour 2 millions d’habitants !
«L’objectif de Netanyahu est de casser la dynamique diplomatique pacifique de l’Autorité palestinienne, de diviser les Palestiniens et de faire échouer les négociations»
Lisons ce que nous dit l'Ambassadeur de Palestine !
Michel Peyret

 

 

Yael El Fahoum. Ambassadeur de Palestine en France
«Nous sommes en face d’un génocide avec une complicité internationale»

 

A lire à l'adresse suivante :

 

https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/1477b47aa4dc5091

 

 

 

 

 

Appel pour une protection internationale du peuple palestinien

«A Ghaza, une force d’occupation militaire tue et blesse des enfants, des femmes et des hommes innocents enfermés dans ce qu’il est convenu d’appeler une prison à ciel ouvert.» Des enfants sont massacrés sur la plage, des ambulances pilonnées, des écoles et des hôpitaux éventrés, des quartiers sont rasés.
«On ne peut laisser faire plus longtemps ! On ne peut laisser tranquilles les gouvernements et l’Union européenne, qui ont les moyens de faire cesser ces crimes. Ils disposent des outils juridiques, politiques, commerciaux pour faire entendre raison au gouvernement ultra-droitier et guerrier de Tel-Aviv. Ils peuvent également prendre immédiatement la décision d’envoyer une aide humanitaire, médicale et sanitaire d’urgence pour aider les victimes et en premier lieu les nombreux enfants touchés par cette tragédie.
Ils ont une lourde responsabilité face à l’histoire !», estime Patrick le Hyaric, directeur de l’Humanité, député européen et citoyen d’honneur de la Palestine, pour expliquer l’appel publié lundi par l’Humanité «Pour une protection internationale du peuple palestinien» , porté par une centaine  de personnalités et ouvert à signature. Les initiateurs de la pétition appellent  le gouvernement français et les autorités européennes à «prendre des initiatives à la hauteur du drame qui se noue et pour obtenir un cessez-le-feu immédiat.
Que les armes se taisent et que l’on prenne le chemin du dialogue, de la diplomatie et de la politique ! La base de celui-ci est le droit international, la fin du blocus de Gaza, l’arrêt de la colonisation, la fin de l’occupation et la libération des prisonniers politiques palestiniens.
C’est la condition de la paix et de la sécurité pour les peuples israélien et palestinien». Et de demander que le peuple palestinien soit «placé sous protection internationale et que la France et l’Union européenne proposent d’urgence une aide humanitaire, médicale et sanitaire pour les victimes, en commençant par les enfants».
N. B.
Nadjia Bouzeghrane

 

 

 
 yvanbalchoy13@gmail.com
solidaire des Résistants du Ghetto de Gaza

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article