Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

De l’Eglise, de la politique et de l’économie

Publié le 18 décembre 2013 par chretiens2gauche

Jean-François Kessler partage son regard sur l’exhortation apostolique du pape François. Un texte qui a amené bien des interrogations sur le bord politique du Saint-Père.  

 

 

 

 

TRIO-FRANCOIS.jpg

Dessin de Hachfeld paru dans Neues Deutschland (via Le Courrier International)


« (N)ous devons dire "non  à une économie de l’exclusion et de la disparité sociale". Une telle économie tue. Il n’est pas possible que le fait qu’une personne âgée réduite à vivre dans la rue, meure de froid ne soit pas une nouvelle, tandis que la baisse de deux points en bourse en soit une. Voilà l’exclusion. On ne peut plus tolérer le fait que la nourriture se jette, quand il y a des personnes qui souffrent de la faim. C’est la disparité sociale. Aujourd’hui, tout entre dans le jeu de la compétition et de la loi du plus fort, où le puissant mange le plus faible (…). Ce déséquilibre procède d’idéologies qui défendent l’autonomie absolue des marchés et la spéculation financière. Par conséquent, ils nient le droit de contrôle des Etats chargés de veiller à la préservation du bien commun (…). Une nouvelle tyrannie invisible s’instaure (…). (Les) intérêts du marché (sont) divinisés, transformés en  règle absolue (…). (L)es mécanismes du système économique dominant (sont) sacralisés. »

Qui a écrit ces lignes ? Jean-Luc Mélenchon ? Non ! C’est le Pape François, dans l’exhortation apostolique Evangeli gaudium, qui vient de paraître et où il dénonce  le primat de l’argent sur l’être humain.

 

 

Je vous conseille de lire la suite de cet earticle à l'adresse suivante.


http://alainindependant.canalblog.com/archives/2013/12/31/28811713.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=alainindependant

 

 

 

yvanbalchoy13égmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article