Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

Vous vous rappelez  Charles Michel, Reynders & CIE, avec leur "NON"  ferme à la N.VA. Nous savons à présent que ce nouveau gouvernement s'érige sur un mensonge collectif. Il terminera, sans doute,  dans la boue du déshonneur.

 

Personnellement je pense que l'entreprise de ce fils à Papa, Charles Michel,  (il y a beaucoup trop de ministres qui se succèdent par hérédité en Belgique, Je ne les citerai pas tous, car cette "maladie sociale" touche autant la gauche que la droite).

 

J'ai lu, il y a quelque temps,  sur une revue chez mon médecin, que  Charles Michel avec grande simplicité parler  des biches qui traversaient son jardin ou son domaine, je ne me rappelle plus bien.

   

Figurez-vous qu'aucun chevreuil jusqu'ici n'a daigné traverser ma propriété ouvrière.

 

Cet homme n'a pas de parole; en se faisant, qu'il le veuille ou non le complice de l'ogre nationaliste et raciste De Wever il va faire le malheur des " gagne petit" en Belgique, du nord, du centre ou du sud du pays  et le bonheur de ceux qui s'enrichissent ainsi que leurs biens. 

 

Son choix dénote bien que pour lui et les siens la proximité  d'intérêts économiques passe bien avant la défense  des plus petits et de la Culture de sa communauté.

 

J'espère que les vrais Wallons (sûrement pas le MR)  et les Bruxellois sans oublier nos frères Germanophones  lui feront la vie dure et refuseront  au nom des francophones les propositions de loi asociales que nous pouvons nous attendre à recevoir de la N.VA et de ses partis frères. Nous les aiderons !


Chaque fois qu'une majorité sera requise à Bruxelles et au Sud du pays pour une mesure antisociale, il faudra durement rejeter ce gouvernement cher à  par exemple la réactionnaire Defraigne, si heureuse de la félonie de son parti,  dans l'espoir de faire tomber le plus vite possible ce gouvernement, nullement suédois, probablement Kamikaze, sûrement malfaisant pour le monde des travailleurs.

 

 

  Je suis de plus persuadé que dans ce choix, le Palais, ou plutôt ses conseillers, portent une certaine responsabilité qui ne renforcera pas les opinions favorables pour l'instant  à la Monarchie à Bruxelles et en Wallonie.

 

Aux prochaines élections, dans moins de cinq ans, j'espère,   un parti libéral  et capitaliste car le M.R. n'est rien que cela, sera en dessous de 15%,  CHICHE !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article