Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

 

Hier soir, sur Antenne 2, magnifique émission témoignage sur des femmes et des hommes croyant(e)s.

 

Tout au début de l'émission, nous avons suivi la vie quotidienne d'une communauté de moniales qui des plus jeunes aux plus anciennes témoignent chacune à sa façon  de l'amour qui justifie toute leur vie à l'écart d'un monde dont elle se sentent pourtant solidaires.

 

 

Parmi les autres témoignages,   Michael Lonsdale cet acteur qui fut le merveilleux frère Luc médecin du film « Des dieux et des hommes » ; il nous raconta comment dans sa vie personnelle il fut chrétien depuis son enfance jusqu’à ce magnifique rôle en Afrique du Nord qu’il connaissait depuis sa jeunesse.

 

Maître Collard ce brillantissime avocat qui sur ton un plus mesuré que lors de certaines de ses plaidoiries nous raconta sa relation avec Dieu et son amitié très proche avec Sœur Emmanuelle.

 

Puis ce monsieur, dont je regrette d’avoir oublié le nom, qui fut moine et puis lors d’une interview avec une journaliste tomba si éperdument amoureux qu’il comprit de suite qu’il ne pourrait jamais tenir le vœu de chasteté qu’il avait promis publiquement. Aujourd’hui, marié et père de quatre enfants, considérant que son passage au monastère fut une riche expérience en sa vie, il reste attaché à sa foi chrétienne d’une tout autre manière.

 

 

Oui cette émission sobre et sincère était enrichissante non seulement pour le chrétien très imparfait que je suis mais j’en suis persuadé pour beaucoup de téléspectateurs croyants ou non qui cherchent un sens à leur vie.

 

 

 

********************************************************************************

 

 

Quant au maire de Nogent – qu’il soit de la droite immonde qui gouverne la France au profit des plus riches ne m’étonne guère, mais je sais hélas que d’autres maires de gauche ont agi comme lui – pour éviter la rencontre inopportune entre la fête du fric et du bonheur artificiel (et oui, il s’agit de la fête de Noël, la naissance d’un sans abri il y a deux mille ans dans une étable) et les sdf et réfugiés qui ne sont pas bien habillés, qui ne sentent pas toujours bon, que nous mendient une piécette pour manger d’une façon qui peut parfois paraître agressive, quand ils ont vraiment faim ou ne supportent plus l’étalage des richesse qui les côtoient,

 

IL INTERDIT LA MENDICITE DANS LES RUES LES PLUS ILLUMUNEES ET LES PLUS FREQUENTEES  DE SA COMMUNE DE 8H A 17H.

 



 

offert aux mendiants sans abri ou réfugiés, un abri  propre, confortable et bien chaud, une bonne soupe et un repas consistant aux frais de la commune..... (je ne parle pas de la prison municipale !)

 Mais un tel geste ne lui aurait sans doute apporté beaucoup de sympathie de la part de ses concitoyens.

Et bien, ce monsieur, qui, grâce à cette inhumanité risque de se faire pas mal d’amis et surtout d’électeurs en particulier parmi ceux qui osent se dire chrétiens mais sont plus païens que les païens, devenus en fait  disciples du dieu argent, cher à l’UMP,  est comme, on dit chez nous, un SALIGAUD.

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article