Catégories

Publié par BALCHOY

CESSEZ DE NOUS ESPIONNER, OBAMA & CIE ET D'ASSASSINER ILLEGALEMENT UN PEU PARTOUT DANS LE MONDE (REEDITION)

                                                                                                                                                    29 octobre 2013

Monsieur Obama,

 

Quelle déception depuis votre première élection que nous avons crue aussi importante que la prise de pouvoir de Nelson Mandela  qui avait changé la nature d’un Etat raciste et policier.

En tant que citoyen du monde comme 7 milliards d’êtres humains n’appartenant pas, et j’en suis heureux aux Usa,  je vous rappelle nos revendications essentielles conformes aux Droits de l’Homme dont vous vous proclamez à tort être  un défenseur.

 

Je vous interdis, Monsieur Obama, de lire ou de faire lire par vos spadassins ce qui appartient à ma vie privée. Contrairement à vous je condamne tout meurtre, en particulier, cette forme lâche de vengeance qu’on appelle la peine de mort et qui est un meurtre avec préméditation déguisé.

 

Je vous interdis  de considérer que vous avez le droit d’intervenir et de tuer froidement et lâchement, via des drones, conduits par des pseudo-soldats criminels qui bombardent et tuent, souvent en dehors même d'une guerre déclarée, et  pas rarement des innocents en jouant sur un écran, bien à l’abri à des milliers de km, comme mos petits enfants sur leur écran virtuel.. J’espère qu’un  savant des pays émergeants inventera bientôt  ne arme capable r abattre ces robots assassins (je parle de ceux qui ont pour mission de tuer) et je considère qu’un Pakistanais a le droit de kidnapper  même aux USA un de ces bandits de chez vous pour le juger en son pays car il est en légitime défense.

 

Je vous interdis de considérer que vous avez le droit de braver  les frontières, les autorités légitimes, la justice de pays avec lesquels vous n’êtes pas en guerre en intervenant sur leur sol avec violence, en abattant des personnes que vous jugez, à tort ou à raison,  coupables et aussi des innocents en dissociant complètement la mise à mort (toujours illégitime en ce cas) d’un jugement ce qui constitue la frontière entre la barbarie que votre pays et vous représentez dans l’humanité depuis Hiroshima et Nagas chi jusqu’à vos assassinats ciblés.

 

Je vous interdis de vous réunir chaque semaine pour choisir d’abattre ou de tenter d’abattre des hommes, des femmes  qui ne sont pas sur votre propre juridiction et auxquels vous ne donnez aucun droit de défense.

En agissant ainsi, vous  transformez comme votre prédécesseur, le criminel de guerre Bush, votre pays en sanctuaire d’un terrorisme aussi pervers que celui d’Al Cayda.

Et surtout n'appelez pas chrétien votre comportement immoral tout le contraire du message de Jésus

 

Bien entendu je sais qu’à votre actif il y a quelques réformes courageuses sociales, malheureusement torpillées par un parti républicain fossilisé par l’ infâme "Tea Time".  Mais le Bien que vous pouvez faire ou essayer de faire ne vous disculpe pas des crimes qui font de vous, quoi que vous pensiez,  un criminel de guerre, susceptible d’être jugé à La Haie comme tant d’autres criminels.

Changez de route et de conduite, Monsieur Obama en choisissant le camp de la justice et de la vraie liberté pour les peuples affamés par le capitalisme meurtrier dont votre pays est le symbole et le triste symbole.

Ainsi le prix Nobel de la paix, que vous avez reçu à tort, cessera d’être une baudruche vide et mensongère pour donner du courage aux pauvres non seulement des USA mais du monde entier, vis-à-vis duquel vous avez aussi une responsabilité.

 

 

Yvan Balchoy

 

 

 

yvanbalchoy3@gmail.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article