Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Je reprends les propos d’un responsable d’une Ligue des droits de l’homme et je suis d’accord.

 

Où va s’arrêter Sarkozy dont la politique, non,  l’hystérie sécuritaire, pourrit la France depuis 2002...

 

Sa fuite en avant tout vers le tout répressif, surtout pour les délits des petites gens, son indulgence, sa compromission avec les richesses douteuses, comme le démontre l’affaire Woerth, tout prouve que l’homme qui gouverne actuellement la France n’est pas, n’a jamais été le président de tous les français mais celui d’une petite caste élitiste dont les richesses bien plus qu’excessives sont une sorte de détournement de biens sociaux.

Quant à l'annonce de la déchéance de la nationalité acquise, comme si un même crime était plus grave commis par un ex-étranger naturalisé que par un français (ce qui pour moi est une forme de racisme),  elle nous rappelle  non seulement Le Pen mais le fascisme et surtout le régime du Pétainisme dont certains pans de la politique française actuelle de l'U.M.P.  sont très proches.

 

 

Jusqu’où va aller cette politique qui condamne des comportements en fermant les yeux sur les causes de ces actes. Jusqu’au rétablissement de la peine de mort ?   Non, va-t-il protester, mais quand il arrive que des policiers (je ne dis pas les policiers) abusent de la légitime défense pour abattre des accusés de faits certes délictueux mais pas nécessairement très graves.

 

Je me rappelle un cas, qui ne fait partie de ceux qu’on évoque aujourd’hui.

 

Des policiers invoquant la légitime défense avaient tiré pour "se protéger" d'un automobiliste qui  les menaçait  avec pour seule arme sa voiture mais celui qui se sentait menacé avait en fait tué dans l'auto un enfant atteint  dans le dos ???

 

Oui, tirer sur un policier est grave, pas plus grave je pense cependant  que tirer sur un enfant mais lorsqu’un policier abuse de la légitime défense et tue sans vraie raison  même un délinquant, il devrait lui aussi être sévèrement condamné et s’il est prouvé que d’autres policiers le soutiennent en parjure, la peine devrait être pour tous exemplaire, ils devraient faire l'objet de poursuites par une justice vraiment indépendante.

 

Je suis convaincu que la politique de Sarkozy va peu à peu remplir les prisons au-delà du raisonnable jusqu’à provoquer une explosion sociale dont ce qui s’est passé à Grenoble ressemblera à une étincelle.

 

La cour de domestiques serviles ou complices qui entoure le despote non éclairé qui sévit en France et détruit peu à peu sa solidarité sociale devrait si elle prétend vraiment être son ami lui ouvrir les yeux sur l’impasse grave où il conduit son pays.

 

Bien sûr que ce qui s’est passé à St Aignan (Gitans) ou à Grenoble est  gravement criminel mais de tels évènements ne surviennent pas par hasard et Sarkozy en couvrant au-delà du raisonnable depuis des années les policiers, dont la très grande majorité est honnête, est un peu responsable lui aussi de ces débordements.

 

Je considère de la part du fils d’un émigré qui a bénéficié de cette politique d’accueil qu’il condamne aujourd’hui, le retrait  potentiel de la nationalité française est scandaleux.  Ou alors, pour un crime identique, il faudrait l’enlever  à un français dit de souche. Cette distinction est le début du racisme.

A mes yeux,  le discours de Grenoble est un acte de Xénophobie déclarée, il devrait être poursuivi par une justice vraiment indépendante. Mais l'est-elle encore en France

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article