Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

REVEILLE-TOI FFRANCOIS !

 

Ce matin à la radio François Bayrou a réitéré son choix de voter pour François Hollande même à présent, mais comme trop souvent lorsqu'il s'est fallu détailler dans le concret cette adhésion, l'homme de droite qu'il fut et, selon moi qu'il est toujours, à propos d'une réforme possible des Allocations familiales a freiné des quatre fers.

 

Il est résolument contre toute taxation même pour les plus riches des Français via la fiscalité ou une limitation de leur montant à partir d'un certain niveau élevé bien sûr de richesse. C'est son droit. Mais quand on lui a parlé de la situation si difficile des familles mono parentales en proposant l'octroi d'une allocation déjà pour le premier enfant, il s'est une fois de plus débiné en parlant, à ce propos,  de la recherche d'une autre solution qui est restée bien sûr chimérique.

 

Ainsi est-il nécessaire d'octroyer une allocation à une personne qui gagne 6000 euros par mois, même si elle a quatre enfants quand une femme seule qui ne gagne pas même 800 euros - et c'est plus fréquent qu'on ne pense - ne reçoit rien pour élever cet enfant.

 

Ainsi François Bayrou, quand on l'accule à la situation concrète des gagne-petit, reste trop souvent l'homme du centre, d'un centre si éloigné de ceux qui aujourd'hui souffrent tout particulièrement d'une crise provoquée par le monde financier . Encore un effort, François, pour mieux défendre ceux qui aujourd'hui souffrent le plus d'une crise dont ils ne sont en rien responsables mais qui les frappe de p:lein fouet.

 

Voter pour un président vraiment socialiste, pas mal ! mais François Hollande lui-même croit-il encore en ses promesses ?

 

JEAN MARC NOLLET OU L'ECOLOGIE UN PEU BROUILLONNE.

 

A midi à la RTBF, On a rappelé à Jean Marc Nollet qui avait proposé d'alléger la facture des consommateurs belges en allégeant le prix du KW pour les plus faibles. Idée excellente mais ce dont  Monsieur Nollet avait moins parlé c'est de cette taxe, estimée à 45 euros par ménage fiscal, destinée à payer des certificats verts liées à l'électricité douce. Ainsi pour compenser les cadeaux fait aux Belges qui ont choisi de mettre sur leur toit des panneaux qui leur assurent un tarif super-préférentiel, tous les autres consommateurs seraient mis à contribution, d'autant plus qu'il semble que les industriels seraient épargnés. Qui donc, paiera à leur place si ce n'est nous les consommateurs ordinaires Est-ce juste?

 

Jean Marc Nollet s'est défendu d'un calcul si machiavélique mais entre ce qu'il souhaite qui relève du possible et des décisions déjà prises, je ne suis tout à fait rassuré.

Vous pouvez trouver sur son site des précisions rassurantes qui j'espère ne seront pas une propagande électorale.

 

 

http://www.nollet.info/actualite/alleger-la-facture-electrique-des-menages-wallons-par-l-introduction-d-une-tarification-progressive-et-solidaire

 

 

HOMMAGE A JEAN FERRAT

 

Cet après-midi, en recherchant en consultant mes archives sonores, je suis tombé sur les funérailles de Jean Ferrat suivies de plusieurs émissions d'hommage à son talent et à son message qui  me semble plus vrai que jamais en ce temps de crise où les plus riches pour préserver leurs injustes acquis font tout pour faire payer par les plus pauvres l'essentiel de l'effort à faire.

Je pense par exemple à l'effort qui sera demain sans doute demandé aux retraités, justifié certes s'il ne concerne que les mieux lotis d'entre eux mais injuste et scandaleux si l'on diminue encore des "minimum vital" qui ne permettent plus de vivre décemment.

 

Nous avons même pu écouter cette chanson, longtemps écartée des ondes, par ce qu'elle rappelait trop à la droite ses turpitudes passées : MA FRANCE

Que j'aime cette merveilleuse chanson de Jean Ferrat  qui comme Potemkine fut souvent interdite sur les ondes. C'est la preuve évidente que son message dérangeait une certaine droite qui a trop longtemps hélas gouverné la France au profit des plus riches sous la houlette d'un Chirac qui élu en 2002 en grande partie par la gauche, a tourné son gouvernail à droite toutes comme son successeur, Sarkozy qui directement ou indirectement tente aujourd'hui de se présenter comme un sauveur possible de la France en 2017. Dieu nous en préserve !

 

Et si vous voulez  passer un bon moment et ressourcer votre moral, consultez votre discothèque et, si vous y trouvez Jean Ferrat, n'hésitez pas à réécouter  cette voix chaude vibrante et parfois fulminante qui, j'en suis persuadé, nous dirige vers cette humanité plus généreuxe et  plus juste qu'il n'a cessé de chanter et que j'espère...

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article