Catégories

Publié par BALCHOY

 

 

Je me rappelle, il y a pas mal de temps, un sénateur communiste, Duclos, je pense,  se moquait de deux candidats de la droite en rappelant et il avait bien raison, que voter pour l’un ou pour l’autre c’était choisir la même politique  d’injustice et d'impérialisme.

 

Aujourd’hui, bien sûr je ne choisirais,  moi non plus,  aucun candidat de l’UMP, ce parti qui avant Sarkozy et depuis le petit gesticulateur n’a cessé de prêcher et surtout de tenter de réaliser une société injuste où les plus pauvres et laissés de la société sont tondus pour accroître la richesse des milliardaires, voire millionnaires qui pour l’essentiels sont des voleurs sociaux comme Proudhon ou Marx l’avaient bien dit.

(Vous pouvez aller voir le film "Le Capital" de Costas Gravas à c e sujet)

Vous me direz que les partis de droite se réclament assez souvent du Christianisme, et que, paraît-il, hélas,  plus on est catholique pratiquant, plus on vote à droite (Malheur au clergé qui en est parfois  la cause en oubliant l’Evangile !)

 

Je rappelle que dans le Nouveau Testament, il est clairement rappelé que les premiers chrétiens pratiquaient un communisme total.

 

Revenons à  nos deux clowns de la semaine,  l’un qui préconise une droite que j’appellerais « ENRAGEE » comme son caractère, l’autre, plus réservé,   nostalgique d’un autre type de droite  tout aussi injuste.

 

Bien entendu Copé est un politicien particulièrement malhonnête et  tellement obnubilé par le racisme francolâtre du front National qu’il risque de l’étendre à l’UMP en oubliant que l’électeur préfère toujours l’original à la copie

 

Fillon est plus digne, c’est vrai mais il a trop tardé à signalé une grossière erreur d’un comité dit de contrôle, noyauté, c’est clair, par l’aile Copé.

Il a une certaine légitimité ». Je ne désire sûrement pas le voir comme Président de la France mais puisqu’un jour, c’est normal, l’alternance jouera,  je préfère l’avoir comme adversaire  plutôt que l’enragé tricheur et menteur dont l’action, volontairement ou non, aboutirait à relancer la peste du Front National.

 

Bien entendu l’essentiel est que si l'alternance surgit un jour, le plus tard possible, des hommes politiques d’une autre trempe, d’une autre honnêteté intellectuelle – ils existent mais pas Jupé ce criminel de la guerre de Libye qui a préféré abandonnéer Kadhafi à des islamistes drogués plutôt que de la laisser juger ce qui aurait, pensait-il sans doute,  fait du tort à la France et à l’Occident.

 

Ce que j’espère, c’est que peu à peu, la gauche, redevienne la vraie Gauche, ce qu’elle n’est plus hélas et que la droite  reste dans l'opposition un résidu de l’ancien régime d’injustice chère au Figaro et à ses suppôts pour préparer cette société communiste que j’attends Demain (bien après moi sûrement),  la seule capable de favoriser une société humaine plus juste, plus pacifiée, plus égalitaire

 Et avec les pauvres j’ai envie de chanter : « M… pour Fillon, Copé et l'U.M.P.  qui nous ont déclaré la guerre »

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article