Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

  Reçu de Xarlo etchezaharreta

"Pierre Stambul, coprésident de l'Union juive française pour la paix, au Temps d'Algérie «BHL est représentatif d’une manipulation de l'histoire des identités juives»

 


Pierre Stambul, coprésident de l'Union juive française pour la paix (UJFP), revient dans cet entretien sur l’engagement et le rôle de Bernard-Henri Levy en Libye et évoque l'assassinat de Mouammar Kadhafi, ainsi que la politique extérieure du Qatar. Il aborde également les réactions en Israël quant aux «révolutions» dans les pays arabes.

 

 

Le Temps d'Algérie : Le journaliste et philosophe Bernard-Henri Lévy (BHL) a, lors de la convention nationale du CRIF, reconnu avoir agi, en Libye, pour le compte de deux pays, Israël et la France. Que pensez-vous de cette déclaration ?

Pierre Stambul : Il ne faut pas fantasmer sur ce personnage. Il s'agit de quelqu'un qui est riche, possède des médias et est imbu de sa personne. Il est assez mégalomane et avide de notoriété. Il n'est, hélas, pas le seul personnage de ce type dans une société médiatique qui privilégie le fric et l'apparence sur l'honnêteté et les convictions. Il était risible de voir BHL à Benghazi avec Sarkozy et Cameron. Il essayait désespérément de monter sur la tribune et de se faire photographier.

Avant la Libye, il a produit le même genre de spectacle en Afghanistan ou en Bosnie. Il s'est aussi fait photographier sur un char de Tsahal.

Dans le même genre, Bernard Kouchner s'était fait photographier avec un sac de riz en Somalie. Le problème fondamental en Libye n'est pas celui de BHL. C'est, comme l'a expliqué Rony Brauman, qu'après le désastre complet des interventions impérialistes en Somalie, en Irak ou en Afghanistan, l'intervention en Libye remet à l'ordre du jour ces interventions et essaie de les légitimer.

Sinon, la première réaction israélienne au début des processus révolutionnaires dans le monde arabe a été celle de Zvi Mazel, ancien ambassadeur israélien au Caire, qui a déclaré : «les révoltes arabes sont une catastrophe pour les Juifs». Israël est davantage préoccupé par ce qui se passe en Egypte, où son ambassade a été attaquée. Je ne pense pas qu'ils aient eu la moindre influence sur ce qui s'est passé en Libye.

«Je ne l'aurais pas fais si je n'étais pas juif», a-t-il expliqué quant à son engagement dans la crise libyenne. Pourtant, des juifs épris de paix, comme vous, l'Union dont vous faites partie, et bien d'autres, sont pour la paix et contre l'injustice et l’intervention militaire d'où qu'elle vienne. BHL peut-il s'exprimer au nom de tous les juifs ?"

 

(lire la suite à l'adresse suivante...)

 

 

http://www.letempsdz.com/content/view/66824/1/

 

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article