Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

La présidente du Front National devait être interviewée sur Radio J ce dimanche; mais c'est finalement Nadine Morano qui prendra sa place... Frédéric Haziza, journaliste qui devait condurie l'interview sur la radio de la communauté juive, s'est exprimé jeudi matin sur France Inter. «Je voulais simplement faire mon travail  travail de journaliste» a-t-il expliqué au micro de Pascale Clark. Il a dit regretter cette décision de la direction,prise suite au mécontentement exprimé par la communauté juive. 

Le journaliste, chef du service politique et animateur du Forum de Radio J, a en revanche démenti toute menace de mort de qui que ce soit, à l'encontre de quelqu'un de la radio ou à celle de Marine Le Pen.

 

 

M. Haziza avait mis en avant les propos de Marine Le Pen sur la Shoah, estimant qu'ils remettaient en cause l'héritage négationniste du FN et de son père". Elle avait affirmé début février dans Le Point que ce qui s'était "passé" dans les camps nazis "est le summum de la barbarie".

"Nous sommes également en période électorale, elle est très haut dans les sondages, c'est de notre devoir de journalistes de l'inviter", s'était encore justifié le journaliste de Radio J.

http://www.20minutes.fr/ledirect/684610/politique-le-journaliste-frederic-haziza-regrette-annulation-interview-marine-pen

 

http://actu.orange.fr/societe/sous-la-colere-des-juifs-de-france-radio-j-renonce-a-inviter-marine-le-pen_109903.html

 

 

 

Ce matin, j'ai écouté sur France Inter le témoignage de M. Haziza obligé suite aux  protestations de plusieurs institutions juives de déprogrammer  l'interview projeté de Mme Le Pen sur une radio communautaire.

J'ai trouvé courageux ce journaliste désireux que la fille du leader d'extrême droit puisse  s'exprimer sur ses propos récents à propos de la Shoah..

 

Personnellement je reste  totalement opposé à un parti raciste et xénophobe mais M. Haziza, en bon journaliste qu'il me semble être, a eu  raison de vouloir aprofondir  un certain infléchissement dans sa direction à propos de la Shoah ce qui est loin d'être anodin.

 

J'ai aimé la manière dont il s'est dit opposé à toutes les formes de racisme, le racisme anti-juif, anti-arabe et beaucoup d'autre "anti" que je n'ose répéter n'étant pas sûr de ma mémoire.  Nous ne sommes sans doute pas d'accord sur le problème Palestinien mais j'aimerais en discuter avec lui tandis que les propos imbéciles de Mr Pasquier, le grand Prêtre du Sionisme le plus obtus me dégoutent.

 

 

Quant au remplacement de Mme Lepen par Nadine Morano, dont je rappelle qu'en manière de tolérance elle est nulle elle qui a directement ou indirectement empêché Staphan Hessel de parler à un public universitaie ; à côté de l'auteur de "Indignez-vous !" elle n'est qu'une petite policienne  Sarkolatre de l'UMP auteur d'une réforme ultra-libérale de l'université au grand plaisir du Médef.

 

J'apprécie les personnes qui, comme Mr Haziza prennent au sérieux leur métier de journaliste. Je suis persuadé que cet interview manqué aurait permis sans doute de découvrir que Mme Lepen, malgré une certaine évolution en sa pensée, est encore la dirigeante d'un parti raciste et xénophobe.

 

Quant à Nadine Morano, si une pétition était organisée pour la nommer "Ministre de la censure", je suis pret à signer tout de suite.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Suissa 13/03/2011 22:46



C'est une grave erreur que de créer ce vent de polémique autour de l'invitation de M Le Pen sur le plateau de RadioJ car cela lui accorde
beaucoup plus d'importance et de popularité que de l'avoir tout simplement reçue. La situation eut du reste été mille fois plus intéressante, plus cocasse et novatrice par rapport à la manière
dont tous les médias la mettent en scène et nous la montrent. Sa présence en terrain juif et confrontée à Nos questions nous aurait offert un angle nouveau sur ses théories et sa
personnalité.
Il faut relativisé, nous ne sommes là que face à une représentante "modérée" de l'extrême droite française et qui est encore loin d'avoir sorti son Gun pour shooter un feuj. La recevoir n'aurait
été bien au contraire qu'à votre honneur, marquant une volonté et un caractère d'ouverture et surtout de professionnalisme de la part de Radio J.
Si nous sommes un peuple qui pouvons, à une table de négociation nous confronter au Hamas nous pouvons largement recevoir M Le Pen sans
avoir le regret de lui avoir, un court instant, offert une tribune.
Cher Mr Haziza je compatis à votre amertume en vous certifiant que vous êtes trop compétant et trop clairvoyant pour cette équipe en place qui décide avec plus de passion que de raison.

Shavoua Tov.

David SUISSA
Paris