Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

AUTOSTRAAT E3

Ruban éblouissant
Bleu qui lave mes yeux
A la frontière
si fière, 

tel un éperon masculin,
la tour du roi Baudouin.
Collines aux ventres de peupliers
 si câlines qu'on voudrait s'y coucher
Nuages en promenade,
 merveilleux livre d'images.
Canal qui s'étire,
miroir qui m'attire.
A l'horizon, tout au fond,
un mont et ses rebonds.
 Vol d'oiseau,
fol espoir d'en haut.
Ciel d'été finissant,
jet de lumière éblouissant.
Rouge coquelicot de toits
qui me rapprochent de toi.
Vents qui chante,
chants qui ventent
On dirait que les vaches broutent
les flancs de la route.
Courbes d'une rivière d'argent
qui te rappelle, mon présent.
 Sillons peinturlurés
de tant d'arbustes dorés.
 Murailles de verdure
qui chantent la nature.
 Parcelles de campagnes,
fruits de tant de semailles.
 Tronc blessé
d'un arbre ébréché.
Plaine ondulante
 dos d'une femme ravissante.
 Bouquets d'odeurs,
entre sueur et fleur.
Minuscule village,
jouet d'un autre âge.
Bruxelles enfin qui étincelle,
 Me voici ma Belle !






Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article