Catégories

Publié par BALCHOY

Depuis que tu m'as quitté, ma mie,

je n'ai plus comme amie

que Dame Solitude

et ses sévères béatitudes,

mais elle, au moins, ne m'a jamais trahi

ni à l'amitié n'a failli.

 

 

 

                                            Yvan Balchoy: le 15 août 1991_ 

Commenter cet article