Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Je suis dans une librairie.  Devant moi deux journaux dont la "UNE" est centrée sur un seul sujet.

 

Le Figaro parle, à partir d'une statistique, à vérifier car tellement opportune pour la Droite, qui affirme que les français sont ceux qui travaillent le moins en Europe. La manoeuvre est grossière avant une réunion sociale importante organisée par Sarkozy pour imposer ses idées.

 

Le Monde parle d'une sombre affaire où des policiers proches de la gauche auraient été traînés dans la boue à l'époque des législatives de 2007, début de la Présidence de Sarkozy,  sur base de rapports falsifiés et truqués. C'est, si le fait est avéré,  un coup de pied magistral dans la boue droitiste.

 

C'est vrai que je n'ai aucune confiance en ce journal qui n'est qu'une  courroie de transmission de la droite la plus injuste. Oh, c'est vrai, ce journal est bien fait techniquement, agréable à lire mais il est malfaisant dans la mesure où il prend  systématiquement position pour  la droite la plus éculée, ceux qui exploitent et, disons-le crûment, volent les plus pauvres.

 

 

Je ne suis pas toujours d'accord avec le Monde mais ce journal, contrairement au Figaro, tout en restant le reflet d'un capitalisme modéré, ne prend pas systématiquement parti pour l'injustice et la droite injuste.

 

En lisant le Figaro, je risque de me faire entraîner jour après jour vers  Sarkozy et le troupeau des bas courtisans qui le suivent qui disent un jour "OUI" si le monarque dit "OUI", un autre jour, sur le même sujet "NON" si le petit roi se renie ce qui est fréquent.

 

Qui lit  "Le Monde"  n'est pas à l'abri du mensonge mais il aura une idée nuancée de la politique et des partis en France et

à mon avis, il réfléchira plus avant de choisir pour qui voter et le fera, à mon avis, sur des bases où la justice et l'honnêteté seront plus importantes.

 

Bien entendu, quand tout à l'heure, j'ai lu le dernier "SOLIDAIRE", l'hebdo du PTB,je me retrouve en face d'une vérité cachée ou travestie par le majorité des partis, de droite évidemment mais aussi d'une pseudo-gauche dont l'action trahit le langage.

 

Quand je pense "Liberté de la Presse", je pense d'abord à "Solidaire", beaucoup moins au "Monde" et pas du tout au Figaro.

 

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

www.poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article