Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 Stephane Hessel vient de nous quitter. Ce fut un grand résistant, un lucide indigné et surtout un ardent pacifique.

Aujourd'hui beaucoup d'hommes et les femmes de bonne volonté sont devenus en un sens orphelins.

Merci Stéphane, grâce à toi notre humanité est un peu plus lumineuse.

 

Ce mercredi matin,  Pasquier du Crif, un complice passif tout au moins du massacre de Gaza distille son venin contre Stéphane Hessel: être critiqué par le président du CRIF me semble un honneur.

Dans les grosses gueules d'Europe 1 un certain Gilles William ose dire, entre autres âneries que Stéphane n'a pas pris parti à propos de la Syrie. C'est faux, je l'ai entendu défendre la rebellion.

Je ne sais pas si Stéphane mérite d'être enterré au Panthéon. J'ai envie de dire "OUI" mais ce ne peut être la décision d'un seul parti politique mais de l'ensemble de la nation.

                                           Yvan Balchoy 

 

 

 

 

 

 

 

INDIGNEZ-VOUS.jpg

 

 

 

 

 

EN LIBRAIRIE LE 20 OCTOBRE (32 pages, 3€, Indigène éditions, diffusion Harmonia Mundi) INDIGNEZ-VOUS par Stéphane Hessel Qui pouvait mieux que Stéphane Hessel, grand résistant, rescapé des camps de la mort, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948, nous désigner ce qui pointe sous les atteintes portées aux acquis de la Résistance – régime des retraites, ordonnances sur l’indépendance de la presse face aux pouvoirs d’argent...– et sous la stigmatisation des Roms ?

 

 

« une insurrection pacifique

contre les moyens de communication de masse

qui ne proposent comme horizon à notre jeunesse

que la consommation de masse,

le mépris des plus faibles

et la compétition à outrance de tous contre tous"

 

 

.http://www.google.fr/#q=indignez-vous&hl=fr&prmd=ivnsu&source=univ&tbs=nws:1&tbo=u&ei=zQIZTfPuOImy8gPY4cmEBw&sa=X&oi=news_group&ct=title&resnum=4&ved=0CEcQqAIwAw&fp=d8d05f46d4b5d7a7

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article