Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Ce soir à la T.V. le P.D.G. d'AIR FRANCE annonce la fin d'une grève qui doit beaucoup à son obstination et dont la fin n'est en rien son oeuvre. Ce Monsieur qui refuse au personnel naviguant de reconnaître la réalité et la valeur de son travail doit bien admettre à la demande d'une journaliste qu'il a multiplié par 4 son propre salaire alors qu'il refuse une augmentation de 4% à son "petit personnel".

Comment ne pas être écoeuré par ce supérieur indélicat qui d'ailleurs ne daigne pas répondre à la journaliste comme s'il est normal que le salaire d'un PDG aujourd'hui soit multiplié par 4 quand il bloque le salaire de son personnel.

C'est la justice qui devrait poursuivre SPINELLA pour détournement de biens sociaux en son entreprise à son profit. Cette homme est indigne de la fonction qu'il exerce mais il est peu probable tant que la clique Sarkozy gouvernera la France  qu'on lui reproche son augmentation pharamineuse.

Il est vrai qu'aujourd'hui de façon insidieuse on s'étonne, que dis-je on s'indigne que le salaire du Président de la République est inférieur à celui de son Premier ministre qui, c'est vrai n'est plus guère qu'une souche inerte en son gouvernement.

Enfin quand on refuse d'augmenter le smic si bas qu'il est presqu'impossible d'en vivre est-ce bien sain et juste de réclamer un peu plus du doublement de ses émoluments. Pourtant Chirac qui n'était pas avare  pour lui des déniers de l'Etat se contentait de ce que l'Etat lui allouait car il puisait sans compter dans ses fonds noirs dont il avait l'usage sans responsabilité.

Rien n'a changé à ce sujet pour l'actuel Président de la République sinon son ambition encore plus démesurée que celle de son prédécesseur.  Evidemment inutile de penser à la justice pour mettre bon ordre en tout cela . Rachida Dati est impitoyable pour les délits somme toute relativement minimes de ses frères mais quand il s'agit du Président ou de ses amis Lagardère et consors il n'y a, je le crains,  plus personne.

Nous verrons demain comment la justice fraçaise obligera ou non les Forgeard et Cie à dégorger l'argent subtilisé à leur société ou à  l'Etat. Personnellement je suis fort sceptique avec un Garde des sceaux si attaché à la personne du Président et de son entourage.

 

Enfin pour terminer cet article, nos amis américains nous ont transmis une interview de Sarkosy dont il se serait bien passé. Mais à mon avis l'interprétaion qu'on en donne est tout à fait fausse

En effet excédé par les questions de la journalistes américaine, le Président manifestement très énervé rompt brutalement le rendez-vous non sans avoir par deux fois, je crois,  prononcé à voix haute le terrme "imbécile" que tout le monde a cru destiné à son auxiliaire qui avait préparé cette rencontre.

A mon avis c'est tout faux. Sarkosy dans un état d'excitation maladif pour ne pas dire davantage s'en est voulu à lui-même avec une telle force qu'il s'est traité d'imbécile pour avoir accepté  de tomber dans un tel piège. Et bien ce soir j'ai bien envie de lui donner raison !                

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article