Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

L'ultra-droite qui commande la France est outrée, une ministre ou secrétaire d'état, qui a bénéficié du grand cadeau de l'OUVERTURE de Sarkosy se rebelle contre un projet de loi de cette majorité qui la nourrit et la paie grassement.

A vrai dire cette prétendue ouverture n'est qu'un leurre puisque Sarko demande à ses ministres ouverts ou non d'appliquer un programme social dégeulasse dont les "ouverts" n'ont droit au plus que de remplace un accent aigu par un accent grave sans aucun vrai poids sur un programme  présenté comme l'objectif de tous les français puisque 53 français sur cent (en négligeant les abstantionnistes) ont voté pour le petit gesticulateur.

 Par ailleurs dans la querelle qui oppose Bernard Henri Levy et Guaino, l'auteur du discours colonialiste et raciste que Sarko a osé prononcé en Afrique, j'ai peine à choisir franchement car, si je donne raison à Bernard Henri Levy qui est au moins cohérent comme un homme de gauche et qui a raison dans son interprétation du discours de Dakar, en revanche je ne puis oublier que ce défenseur des exploités et persécutés, comme beaucoup de philosophe ou pseudo philosophes juifs est frappé de cécité sélective quand il s'agit des Palestiniens qui n'ont pas les mêmes droits que les minorités musulmanes par exemple de la Yougoslavie alors qu'elle ont été aussi persécutées par l'Etat raciste d'Israël que les musulmans  par les ultra-nationalistes Serbes.

 

Oui pour moi, Guaino à travers ses discours et ses jugements à l'emporte pièce salit son pays à travers de tels discours. Qu'il les publie en son nom, je n'ai rien contre. Ce serait sain et courageux !

Tandis que faire lire par le Président de tous les français de telles inepsies (je parle particulièrement de ses propos concernant le colonialisme et l'homme africain mais aussi d'autres interventions "droitières" répétées par le Président) il salit la France qui ne mérite pas un tel porte-parole. Monsieur Guaino vous n'avez pas le droit de vous substituer au peuple français en droitisant à ce point les propos d'un homme certes que je n'aime pas mais qui spontanément serait plus modéré et équilibré que vous. Si j'ai un conseil à donner au Président de la République c'est de vous renvoyer à vos études et de vous conseiller de publier sous votre propre nom vos propos outranciers.

 

En rédigeant ces lignes j'apprends qu'un projet de loi tend prétenduement pour aider la "Culture" d'autoriser plus de publicité à la TV et même de faire sauter le verrou qui empêche une seule société de détenir plus d'un certain pourcentage d'une chaine de TV. Ainsi si ce projet passait on aurait peut-être sur ARTE des films interrompus par une publicité pour des couche-culotte et TF1 déjà l'allié scandaleux de l'Etat UMP en deviendrait le porte-parole officieux si pas officiel et c'en serait fini de la liberté de presse en France puisque il n'y aurait plus que  la loi du fric, cher à Sarkosy, qui régirait journaux parlés, emissions électorales et culturelles.

 J'espère que  cette démarche indécente des milieux financiers n'aboutira pas pour le plus grand bien de l'exception culturelle française et surtout  de ce qui reste encore de la liberté effective de la presse, de la radio et de la TV.

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article