Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Elle est notre compatriote même si elle est devenue également équatorienne par son mariage, Elle n'a pas seulement épousé son mari mais  aussi son pays sud-américain et en vacances en Belgique avec son mari, ils n'ont pas eu peur tous les deux de bousculer le protocole hypocrite qui oblige les chefs d'état si souvent à se taire devant des injustices lors de leurs déplacement à l'étranger. 

Comment autaient-ils pu rester de marbre devant le scandaleux traitement dela la Belgique pour Angélica et sa maman. 

Le président et son épouse ont eu le courage et l'audace d'aller visiter la petite fille et sa maman dans l'ignoble geole située à sténokerzele qui bientôt ne sera plus connue que par cette iniquité. Ils ont eu raison ensuite de critiquer vertement l'attitude notre pays qui n'hésite pas à priver de liberté, comme le font seulement les pouvoirs totalitaires, des enfants de liberté. Honte à cet infâme office des étrangers qui devrait être dissout, surtout sa direction arbitraire et partisane pour être remplacée par une autre administration plus humaine et respectueuse des droits imprescriptibles de la personne humaine même quand il s'agit de la nécessité d'écarter en dernier ressort quelqu'un du territoire national. Honte à nos ministre tant de l'intérieur que de l'extérioeur qui en agissant d'une façon qui plait bien entendu au premier parti de Flandre qui est hélas raciste et xénophobe pensent ainsi obtenir un appui populaire selon moi vérolé. Monsieur de Gucht quand on fait partie d'une communauté dont le premier parti est raciste et xénophobe  on réfléchit à deux fois avant de faire la leçon à un Congo tant de fois martyrisé par notre pays dans le passé. Vous avez un fameux culot. J'aimerais que des économistes sérieux fassent une fois le bilan de ce que le Congo depuis 1900 a rapporté à la Belgique et ce que la Belgique en échange lui a rendu. Quand je vois pour ma part des Congolais à Bruxelles je me dis souvent que de bien les acceuillir c'estleur  rendre une petite partie de la dette que nous avons contractée vis à vis de leur peuple.

Oui, je donne raison au Président de l'Equateur et à son épouse, digne fille de notre pays d'avoir dénoncé une vilénie de notre gouvernement et de son office des étrangers.

Oui, je pense qu'Angélica peut rester parmi nous et nous enrichir de sa courageuse présence à un âge si tendre !

Je profite de l'occasion pour féliciter le président de l'Equateur de son audace à combattre le capitalisme et l'impérialisme qui asservissait son pays depuis si longtemps. En cela l'Equateur donne une fameuse leçon à notre pays. Ne l'oubliez pas messieurs De Waele et De Gucht, qui suivez les gringos jusque dans leurs crimes en Afghanistan.

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article