Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Hier, par un temps magnifique, je me suis promené au parc Josafat dont j'avais entendu parler à propos de sa vétusté et de son mauvais état.

 

Surprise agréable, ce Parc, sensiblement différent des autres parcs de Bruxelles est, c'est vrai sauvage mais le plus souvent agréablement  et doté d'arbres magnifiques. Par ce jour de très forte chaleur j'ai apprécié l'ombre si fraiche sous les frondaisons. Ceux qui aiment le soleil n'ont que l'embarras du choix en se couchant sur les magnifiques pelouses, ceux qui préfèrent s'en garder ont aussi mille choix de se réfugier sur un banc au bord d'une pièce d'eau sertie de splendides saules pleureurs.

On est bien loin des jardins à la française ce qui, hier en tout cas, m'a fort plu.

Pour conclure cette visite je me suis rafraichi d'abord à la taverne du royal club des arbalétriers, très bien tenue pour y revenir manger après promenade.

Quel ne fut pas ma surprise d'y trouver une cuisine certes simple mais de qualité  (on pouvait y manger des américains savouteux, des chateaubriants copieux mais aussi d'excellentes omlettes et une grande variétés de plats terrestres ou maritimes.La taverne se situe en face du terrain des arbalétriers dont nous avons pu admirer la dextérité lors de leur nombreux essais réalisés par des "jeunes" hommes et femmes de sept à septente sept ans.

J'ai eu la chance que plusieurs d'entre eux dont le président vienne boire une bonne bière à côté de moi et j'ai vraiment apprécié ces hommes qui témoignent gentillement d'une Belgique en voie de disparition mais qu'il fait bon de pouvoir encore un peu cotoyer.

Ils m'ont appris qu'on va fermer le parc en automne pour le restaurer. Je reconnais que c'est nécessaire mais j'espère que cette restauration ne sera pas morne modernisation mais remise  dans l'état d'un parc presque centenaire qui nous rappelle excellement la joyeuse Belgique d'autrefois. J'ai l'intention de retourner visiter ce beau parc et d'en phtotgraphier tavernes, pelouses, pièces d'eau et frondaisons avant cette restauration attendue certes mais comme toujours risquée.

Je ne puis que vous inciter à visiter quand vous le pouvez ce vieux parc un peu sauvage avec ses statues qui fleurent souvent le début du siècle passé, vous ne le regretterez pas.

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article