Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Le gouvernement Fillon II vient de naître. Une fois de plus Sarkosy se révèle très adroit dans sa composition en particulier dans ce qu'il appelle son ouverture au centre et à gauche. La présence du maire socialiste de Mulhouse à la Francophonie et celle de la fondatrice de "Ni putes ni soumises" sont un gros coup en sa faveur; mais l'ouverture à mes yeux n'est pas seulement une question de personnes surtout quand c'est personnes sont démarchées individuellement c'est d'abord et avant tout une question de programme. Quand on sait que la plupart de ces transfuges ont activement défendu pendant la campagne la cause de Ségolène Ropyale on ne peut que mettre en question leur sincérité

Faire partie d'un gouvernement c'est qu'on le veuille ou non être solidaire de l'ensemble des activités et des choix de ce gouvernement. Ainsi Fadela Amara va-t-elle cautionner nécessairement les expulsions musclées ou pires encore de ses frères et soeurs immigrés qu'elle a si vaillamment défendues jusqu'ici. Comment peut-être accepter de travailler avec Christine Boutin dont les idées sont totalement opposées aux siennes ? Tôt ou tard, il y aura conflit entre elles à moins que Mme Amara ne soit plus la même depuis que Sarkosy lui a proposé tant d'honneurs.

Depuis qu'ils sont aux affaires étrangères, les transfuges pour ne pas dire les traîtres venus de la gauche se disent contre l'adhésion de la Turquie quitte à mettre le véto de la France à ce sujet dans les instances européennes.Ainsi suivre Sarkosy c'est mettre en parenthèse ses convictions, son passé pour devenir une sorte de robot enregistreur comme le sont déjà les faux ténors de l'UMP, le plus grand troupeau d'oies de France.

Hier Sarkosy a encore monopolisé 40 minutes de sa chaîne préférée (et presque possédée via ses copins-coquins) devant deux journalistes faisant semblant  d'être critiques mais bien entendu pas de droit de réponse digne de ce mot  en tout cas ce  même soir à l'opposition.

Oui l'ouverture, monsieur le Duce de la France UMP ce n'est pas le débauchage de quelques maillons faibles de la gauche, si sympas soient-ils à l'opinion publique, c'est un vrai dialogue avec l'opposition, c'est aussi une franche discussion sur le programme pour qu'il soit confirméou informé au terme d'un échange contradictoire avec des personnes qu'on a choisi, dit-on, parce qu'elles venaient de l'opposition.

La politique de Sarkosy est toute simple, donner le maximum à ses amis riches et puissants au plan fiscal et puis plus tard faire payer l'addition via la TVA asociale par ex. au chômeur qui achète son pain une partie des cadeaux fiscaux, des millions offerts à Mr Pinault & Cie. Il en sera de même dans le domaine de la santé  (La droite fait plein de cadeaux gratuits aux médecins puis c'est aux assurés de les financer par des moindres remboursements)  

elmeur qui achète son pain une partie des cadeaux fiscaux, des millions offerts à Mr Pinault & Cie.

Je considère toujours que la politique de Sarkosy en matière fiscale, en matière de santé, en respect du peuple français (Europe et Turquie) et surtout en matière d'immigration avec ce ministère IGNOBLE inventé par lui menace gravement la démocratie en France et que les vrais socialistes héritiers de Jaurès, de Blum et des premiers héros à la fin du XIX ème siècle doivent être prêts s'il le faut comme leurs ainés à lutter jusque dans la rue peut-être pour préserver des droits fondamentaux comme le droit de grève dont l'essence même est menacée par le Duce. N'oublions pas que dans le passé la police des bourgeois de droite n'hésitait pas à tirer sur les ouvriers qui réclamaient leurs droits. Aujourd'hui l'UMP qui se dit  d'avant garde n'est qu'une mauvaise photocopie de la droite des siècles passés, sinon des privilégiés d'avant le Révolution.  Pour Sarkosy le Patron  dans son entreprisde comme le Président en France a quasiment tous les droits, celui de fixer les salaires, de débaucher etc. etc.Dans un tel contexcte la résistance est toujours nécessaire, plus que jamais et si Sarkosy attente aux droits fondamentaux conquis au prix de son sang par le peuple français il faudra l'empêcher avec le courage de nos aïeux révolutionnaires. "Aux armes citoyens !"

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article