Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

Surprise agréable en écoutant les informations dimanche soir. La fameuse vague bleue annoncée  par tous les instituts de sondage n'a pas eu lieu. Même si l'UMP jouit d'une confortable majorité, elle n'a rien à voir avec les chiffres extravagants annoncés depuis quelques jours.

 

 

A la Tv, c’est amusant, les gagnants ont la mine grise et au quartier général de la gauche, pourtant perdante, les sourires sont presque radieux.

 

 

Tout au long de la soirée les nouvelles qui défilent allongent les mines des représentants de l’UMP, à Toulouse huit candidats de gauches élus sur huit, en Bretagne, dans le Nord la gauche progresse sensiblement. Globalement la gauche fait 50 élus de mieux qu’en 2002 tandis que la droite recule d’à peu près autant de sièges.

 

 

Ce qui m’amuse c’est l’insistance que mettent ces mesdames et messieurs de l’UMP à réclamer leur victoire que personne ne

 

 

conteste et la mine réjouie des socialistes découvrant peu à peu l’étendue de leur minorité dans la future assemblée nationale

 

 

En fait la droite aidée par le mécanisme pervers de l'élection majoritaire a environ 330 voix, la gauche cent voix de moins, le parti centriste du Modem, particulièrement mal traité, quatre sièges dont le vaillant Lasalle.

 

 

A droite le numéro deux du gouvernement est battu et doit donc démissionner, à gauche mis à part deux ou trois candidats l'entourage de Ségolène Royale s'en tire pas mal du tout.

 

 

Ce qui me frappe dans l’évolution de l’opinion publique en une semaine qui sans doute marque la fin d’un certain “état de grâce” c’est sa cause sans doute principale, cette fameuse TVA dite sociale qui  à mon avis dans sa première mouture prévue était une simple augmentation de la TVA actuelle dont les recettes supplémentaires serviraient à éponger les déficits du budget après les lourdes ponctions fiscales au profit des plus favorisés. Car une des doctrines essentielles de ce gouvernement à la botte de Sarkosy c’est “Pour enrichir les riches en faisant baisser tous leurs impôts en particulier via ce fameux bouclier fiscal qui rend illusoire l’impôt sur la fortune, il faudra bien trouver de l’argent ailleurs et le plus facile est de prélever 5 % via l’impôt le plus injuste qui soit la TVA. En fait pour habiller ses amis les riches, Sarkosy et ses coquins ont imaginé déshabiller les très nombreux démunis de 5% de dépenses inévitables pour prétendument maintenir une sécurité sociale mal en point à cause surtout des largesses accordées sans vraie compensation par la droite aux médecins. Ainsi aujourd’hui pour un milliard de déficit, (très petit déficit par rapport aux chiffres totaux de cette SS) ce qui est bien petit aussi par rapport aux 11 milliards qui vont être dépensés pour les plus riches on va diminuer les remboursements de tous et certains voudraient même ne plus rembourser les antidouleurs qui du coup verraient leur prix exploser et tant pis pour ceux qui souffrent de rhumatismes et autres douleurs chroniques qui les obligent par exemple à user de plus de dis boîtes par mois. Evidemment si Cécilia souffrait de telles douleurs peut-être le Maître penserait-il autrement ?

 

 

Hier soir émission à la Tv où la gauche très minoritaire n’est représentée que par un député européen socialiste libéral qui hier avait fait remarqué que pour ne pas avoir les 2/3 des députés, la droite serait peut-être oblige de soumettre le fameux mini traité au peuple français comme la gauche le veut  mais ce soir il n’est déjà plus si affirmatif.

 

 

Claude Lelouch en parfait hypocrite souhaite un parti socialiste fort pourvu qu’il rejette toute référence au marxisme, qu’il suive l’exemple du criminel Blair menteur devant son people et responsable d’innombrables morts innocents et bien entendu qu’il accepte le dogme de la Mondialisation capitaliste qui ramène notre terre à l’individualisme le plus égoïste, le plus injuste qui soit et détricote toute sécurité collective pour revenir à la loi de la jungle sociale à la manière de 1880. En fait le bon parti socialiste devrait ressembler à l’UMP comme blanc bonnet et bonnet blanc.

 

 

 Les fossiles, les conservateurs de l’injuste c’est clairement l’impérialisme mondial dans lequel Sarkosy veut mener la France, ses universités demain à la traine des firmes privées et de leur profit « avant tout », ses entreprises publiques privées du droit de grève efficace, sa sécurité sociale à deux, trois ou quatre vitesse de plus en plus proche de ce qui se pratique aux USA. Evidemment avec un bouclier fiscal ramené à 50% les plus riches pourront se soigner sans peine.

 

 

A cet échange télévisuel  j’ai remarqué une fois de plus l’abêtissement, il n’y a pas d’autre mot, l’alignement de la plupart des journalistes ou spécialistes sur le Sarkosysme qui fait pratiquement l’objet d’une adhésion globale. Cette soumission stupide qui frappe même les ministres dévoyés de la gauche qui déjà aujourd’hui sont prêt  par exemple à mettre le véto de la France pour empêcher toute négociation  sur l’entrée de la Turquie alors que ces mêmes personnes dans le parti socialiste avaient une toute autre vision. Pourquoi l’avis d’un seul homme sans doute à ses yeux providentiel sur la Turquie doit-il priver le peuple français demain de donner son avis comme c’est le cas aussi dans le cas du mini-traité sur l’Europe.

 

 

Quand je vois cet alignement d’hommes  et de femmes (et j’ai peut pour les nouvelles et nouveaux secrétaires d’état quelle que soit leur bonne volonté) au passé parfois brillant perdant tout esprit critique une fois dans le moule Sarkosy, je pense sans aucunement ramener bien entendu le Sarkosysme à la doctrine nazie à ce que fut l’Allemagne après la prise du pouvoir par le National-socialisme, cette absence de toute critique fondamentale vis-à-vis de l’homme providentiel. Bien sûr je n’ai pas peur que Sarkosy soit un nouvel Hitler mais j’ai très peur qu’il ne soit demain avec son parti-troupeau d’oies le bush français.

 

 

Je crois que le peuple français à la lumière de la TVA sociale  présentée de façon si contradictoire par les ministres a  commencé à comprendre le risque que faisait peser au peuple, le petit et moyen peuple de France cet homme qui se croit comme un pape du civil infaillible et en dépit de l’inconsistance d’un parti socialiste perdu dans ses querelles internes (peut-être beaucoup d’électeurs ont-ils trouvé plus rassurant des hommes qui ne sont pas tous du même avis, qui ne croient pas tout savoir) et ont décidé de donner à ce parti peut-être un succès qu’il ne méritait pas vraiment mais leur a paru  important pour maintenir dans la France de demain une  chance d’une politique plus juste et plus solidaire. Bravo, le peuple français et j’espère que sa maturité forcera le gouvernement borné d’aujourd’hui à soulever ses œillères et à retrouver le chemin de l’efficacité sous le signe de la justice sociale qui est le seul qui est vraiment efficace à longue échéance.

 

 

 

 

 

 

Yvan Balchoy

 

 

balchoy@belgacom.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article