Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

 

Ce dimanche j’ai voté en Belgique, une élection basée sur une base proportionnelle avec pour la chambre et au Sénat d’énormes bulletins couverts de très nombreux candidats. Je viens d’assister sur les chaînes belges au dépouillement des voix et je suis plutôt heureux de constater la continuité entre l’évolution en plus ou en moins de chaque parti au nord ou au sud du pays ou à Bruxelles et le nombre des élus qui en résulte. Ce n’est pas évidemment une simple règle de trois mais il y a un rapport étroit et juste entre les performances de chacun et les élus qu’il obtient. Ainsi en notre pays tout le monde ou presque (il faut 5% minimum pour avoir des élus) a les élus qu’il mérite.

Il en résulte bien entendu des négociations très compliquées  d’abord entre le Nord et le Sud du pays mais aussi entre les partis de chaque communauté et bien entendu le caractère proportionnel du scrutin interdit à un seul courant politique d’imposer sa loi aux autres. Tout doit-être négocié et il en résulte cette sorte d’équilibre de la politique belge qui permet à cet état où subsistent tant de forces centrifuges qui sont ainsi contenues.

 

 

 

En France nous assistons au premier déploiement du rouleau compresseur de l’UMP. Indiscutablement Sarkosy  a gagné haut la main les élections présidentielles en trompant j’en suis convaincu le peuple français sur ses vraies intentions.

Le système majoritaire à deux tour détestable qui existe en France a permis à une minorité (environ 45%) de disposer de 80 % des élus et donc d’appliquer sa politique qui dans le domaine de la fiscalité par exemple fait des cadeaux aussi disproportionnés et injustes que le nombre d’élus.

Je reconnais la légitimité du Président Sarkosy mais aucunement celle d’un Parlement élu avec des règles si injustes (et bien entendu il en serait de même avec une majorité socialiste. J’irai même plus loin tant qu’un nom de député au minimum égal à 100 ne sera pas en France élu à la proportionnelle je considère ce parlement croupion comme une honte de ce grand pays qui fut si souvent à la point des combats pour la démocratie. Demain une minorité de Français va gouverner le peuple français de façon plus in juste par exemple que le parlement russe puisque 55% des électeurs risquent de n’avoir guère plus de 20% d’élus. Ce système électoral amène des politiques unilatérales qui risquent d’être remises en question à chaque nouvelle échéance électorale, ce qui est beaucoup moins évident en Belgique, pays où il y a beaucoup plus de respect des majorités pour les minorités. A mon avis notre système belge est plus juste, plus équilibré et surtout nous met à l’abri de tout pouvoir despotique ce dont je suis moins sûr en France avec Sarkozy.

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article