Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Hier, je vous ai raconté mon merveilleux samedi à la campagne grâce aux joyeux crapauds de la vallée de la Lasnes.

Ce dimanche je voudrais parler d’une  autre « campagne » qui est loin de me procurer les mêmes satisfactions, celles des élections Présidentielles françaises.

Le premier tour a hélas porté en tête Sarkosy et avec lui une droite injuste et violente. Pour espérer gagner le second tour Ségolène Royal et d’ailleurs le duce de l’UMP aussi auront besoin des 19% des électeurs qui venus du Centre, de gauche ou de droite ont voté pour Mr Bayrou. Très logiquement, Madame Ségolène Royal a invité son compétiteur centriste à une confrontation loyale et publique pour faire le point de convergences et des divergences entre les projets centristes et socialistes. Quoi de plus normal !

L’UMP  préfère débaucher individuellement les députés ou sénateurs du leader centriste. Ca fait partie de la tolérance à la Sarkosy qui est bien souvent dans les faits le comble de l’intolérance. Rappelez-vous ce dirigent de Paris Match mis à la porte parce qu’il avait osé publier une photo de Cécilia Sarkosy avec son peut-être petit ami. Rappelez-vous ses menaces non voilées contre les dirigeants de la Trois simplement parce qu’il n’était pas accueilli comme il le désirait pour une émission politique, rappelez-vous la brutalité de certaines expulsion dont une au moins s’est soldée par la mort de cet homme innocent, rappelez-vous la police  bassement sous ses ordre allant cueillir des sans papier à proximité des restos du cœur ou de la sortie des classes ce qui est une vraie ignominie, monsieur Coppée, qui a  utilisé le mot ignoble à propos de Mme Royale en oubliant que c’est lui-même qu’il voyait dans la glace. Je me rappelle que ce monsieur parlant d’une ile des Antilles ou de fait des milliardaires sont accueillis sans payer un fifrelin à l’Etat français a parle de régulariser cette situation  et non si je l’ai bien compris d’y faire triompher le droit commun comme c’était son devoir.

A ce propos je proposerais pour tout pays européen que soient privés de leurs droits politiques ceux qui simplement pour ne plus payer d’ impôts à leur pays vont résider à l’étrange.

 Je suis convaincu comme Monsieur Bayrou que l’UMP directement ou indirectement a exercé des pressions pour empêcher heureusement en vain cette rencontre. Elle a eu lieu et s’est fort bien passé sans compromission ni débauchage ce qui le différencie fort des procédés du parti du MEDEF. En effet, cette rencontre a permis de relever ce qu’il y avait de commun ou de convergent entre les deux projets, elle fut courtoise et respectueuse de part et d’autre et augure en cas de victoire de Madame Royal a une autre manière pour les hommes politiques de gouverner la France dans un respect mutuel et dans certains domaines une collaboration active entre majorité et minorité bref tout le contraire de ce que nous vivons de puis la Chiraquie.

Je ne sais pas ce que nous apporteront les élections de dimanche, j’ai même peur que le « fascho » (à la manière de Berlusconi » Sarko passe mais quelque soit la personnalité du futur Président, femme ou homme, rien ne sera plus comme avant, je crois beaucoup à des élections législatives plus équilibrées, j’espère que tôt ou tard une part de proportionnelle permettra à tous les français d’être représentés au parlement. La droite reproche à la proportionnelle de laisser élire  Le Pen mais ce n’est pas en cassant un thermomètre qu’on fait tomber la fièvre. C ’est bien de se railler une part des électeurs du front national sauf si on le fait en reprenant une part non négligeable des thèses de ce parti.

 

Autre espoir, Monsieur Delors, celui qui malheureusement a refusé d’être opposé en 95 à Chirac et qui à mon avis l’aurait battu à plate couture et qui est estimé tout particulièrement par Mr Bayrou et une grande partie des centristes a engagé les électeurs du centre à voter pour Ségolène Royale. Je pense que son intervention constitue une aide précieuse d’autant plus que le père de la Maire de Lille est connu pour ses compétences nationale et internationales et son honnêteté.

 

 

 

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article