Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Hier soir, nouvelle édition de cette émission dite : France Europe express avec Christine Ockrent que j'ai trouvée particulièrement mauvaise et même partisane, Jean Michel Blier et Serge July. La dernière avant la période « équitable » était consacrée au seul Sarkosy et s’est terminé après 1H 15. Celle d’hier soir consacrée à quatre candidats a duré, me semble-t-il, une demi-heure de moins. On est différemment égal chez Christine Ockrent.

Il paraît que le quorum des voix réservé à chacun a été respecté, peut-être, en tout cas rien n'a permis aux téléspectateurs de la vérifier. La magistrate d'origine immigrée (ce qui à mes yeux est une qualité) malheureusement s'est opposée violemment et surtout injustement.  à Alain Krivine qui rappelait combien les français basanés étaient souvent contrôlés par la police. Aux yeux de cette personne à qui on donnerait le bon Dieu sans confession (expression un peu osée en cas)  en utilisant le terme basané pour décrire ces "victimes" de la police Alain Krivine agirait comme un raciste et le mot basané serait bien pire que le racaille et le karcher de Sarkosy. Il faut dire que pour cette dame, l'ex-ministre de l'Intérieur est un homme admirable, généreux, respectueux de tous.  Personnellement je connais le combat d'Alain Krivine depuis des lustres pour la cause des émigrés, des sans papier, des travailleurs dont les droit sont si souvent foulés au pied par l'establishment si bien représenté par le MEDEF, Sarkosy son double politique et les partis de droite en général. Cette dame dès qu'on l'accule devant sa mauvaise fois parle de coup bas, pitoyable !

Oui, elle a réussi, oui elle a pris, hélas le camp de Sarkosy, qui saura sûrement le récompenser dignement. Il n'empêche qu'à mes yeux, quelle que soit la couleur de sa peau elle a bien moins le droit de parler aux nom des jeunes des banlieue que Krivine qui les a toujours défendu. Quand la magistrate UMP dit que Sarkosy enjoint de ne pas tutoyer les jeunes, de ne pas poursuivre les sans papier près des écoles qui la croit vraiment. Elle sera peut-être hélas demain ministre de la justice mais je n'attends rien de bon de la part d'une personne qui a mis son ambition personnelle au-dessus de la défense de ses frères basanés ou non des banlieues.

A cette même émission Christine Ockrent, tendue et méchamment ironique vis à vis des petite listes en leur rappelant leur maigre score comme si la vérité gagnait toujours les élections.

 De toute façon qu'un Parti comme celui de Le Pen (qui est un homme que j'exècre au plus hait point) qui a 16% au premier tour des élections présidentielles et se retrouve sans élu c'est une forfaiture politique. La France n'est pas une démocratie, c'est une particratie. Je considère que la majorité stupide et passive qui a si mal représenté la France depuis cinq ans ne représentait en rien la majorité du peuple français pas plus que ce Sénat tricheur où la droite est toujours en tête par un système de désignation antidémocratique.

J'ai trouvé hier qu'Alain Krivine, le représentant trotskiste ou non (comme si c'était plus une tare qu'avoir été partisan de l'Algérie française et des tortures) ainsi que le représentant non pas des maires (il a été comdamné pour cela après avoir eu pourtant une approbation qui lui a fait imprimer pour 300 000 euros d'affiches)  mais de maires. Tous trois ensemble, sans être toujours d'accord pour tout m'ont paru infiiniment plus proches des simples gens, de leurs problèmes de tous les jours tandis que le représentante de l'UMP brillait par sa mauvaise fois et ses réponses toutes faites, toutes apprises par coeur, "comme Monsieur Sarkosy le dit et le fait depuis...." Elle est vraiment la voix de son maître?. C'est triste de voir aisi la déchéance politique d'une femme de cette qualité, d'un Jupé, d'un Méhury, du maire de Valencienne plus zwanzeur comme on dit chez nous en Belgique que vrai réformateur. Je ne vous parlerai pas des petits coqs de Sarkosy Estrosi, Fillon, le maire de Meaux qui appartiennent la même race politicienne que Sarkosy des serv iteurs fidèles et dociles du fric, de l'establisment du Médef qui se foutent pas mal des millions de français qui, si la droite gagne, vont vivre beaucouip plus mal sans pouvoir par exemple se soigner sérieusement dans une médecine de plus en plus libérale et privatisée comme la société que nous promet l'UMP.

Quand aux journalistes, spécialement Christine Ockrent, je dirai seulement que cette fois-ci au moins ils ont défailli.et je ne crois pas qu'à la fin de l'émission ils pouvaient être fiers de leur piètre prestation.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article