Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Madame X ci-devant président du Printemps vient de perdre sa place et a reçu une indemnité de liccenciement de 2 500 OOO euros sauf erreur de ma part.
Madame D.F. employée du Québec qui vient aussi d'être licenciée a eu droit à 15 jours de salaire comme indemnité soit à peine plus de  250 euros.
A part ça on ne cesse de nous parler des lourdes responsabilités et des risques du métier de dirigeant : des foutaises tout ça. La vérité c'est qu'un PDG  d'une grosse société non seulement touche un salaire que je considère comme une sorte de vol social mais n'a aucun risque au cas où il est licencié pour incompétence ou raison économique puisqu'il reçoit parfois comme compensation bien plus de 1000 fois plus ce que recevra un employé de sa propre entreprise.
Il est grand temps qu'un révolution morale et sociale mette un peu d'ordre dans ces écuries d'Augias  qui puent l'enrichissement mal acquis et une certaine malpropreté autant morale qu'économique.
Je trouve que Madame X devrait restituer au petit personnel du Printemps si mal payé les 9/10 de sa prime.
"Vous les damnés de la terre...." ! est plus actuel que jamais !


Yvan Balchoy
balchoy@belgacom.net
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article