Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Dans le cadre des élections présidentielles françaises, on l'avait dit, Ségolène Royale s'y attendait et on a eu des coups tordus venant d'une droite aussi machiste que fasciste.

 
Cette droite ironise à travers le Journal "LE MONDE" qui semble tourner sa veste vers un candidat que les sondages favorisent pour l'instant en traitant "Bécassine" avec mépris. C'est vrai qu'il y a eu quelques maladresses  de la part de la candidate socialiste encore que "Bravitude", cette forme de créativité verbale me plait plus que les mots grossiers et offensants que le petit gesticulateur n’hésite pas à prononcer.

 
Parler de justice rapide en Chine c'est sans doute périlleux surtout si on parle d'opposants mais une justice plus rapide dans le civil dans la condamnation des hommes pourris ou voleurs ça ferait du bien à la France, n'est-ce pas Monsieur Chirac et tous les politiciens empêtrés dans les faux marchés d'Ile de France. Et je pense aux malheureux spoliés qui doivent parfois attendre cinq ans pour que leur affaire passe en justice.

 

 

Souhaiter plus de souveraineté pour le Québec quoi de plus légitime de la part de la France pour ce pays territoire si lié à son histoire. Quant à ce cette farce téléphonique piège, pilotée directement ou non par l'UMP à travers un de ses sympathisants, Ségolène en reconnaissant elle aussi sur le ton de la plaisanterie que beaucoup de français, fatigués des attentats contre leur présence,  sont pour l'indépendance de la Corse, aurait du être plus prudente mais elle n'a pas repris cette idée souvent entendue à son compte.

 

 

Face à ces "bourdes" qui font comparer Ségolène à Bécassine, l'héroïne Bretonne beaucoup plus populaire qu'on ne pense par son bon sens et se générosité, nous avons avec le petit gesticulateur non pas des "bourdes" ou prétendues telles mais de vrais coup bas avec abus de position dominante.

 

 

Ainsi, sans rappeler les mots racailles et Karcher, on pourrait parler de l'utilisation de la force publique pour retrouver les auteurs d'un vol qui a frappé un des fils du ministre. C'est bien de retrouver les voleurs mais aurait-on fait de même pour un petit maghrébin dépouillé de son cycle. Non bien sûr. Quand on a vu dans quelle maison, j'ai envie de dire palais vit la première femme de l'homme politique (toutes les télés l’ont montré) on comprend que les petits se méfient de ses déclarations élogieuses pour Jaurès, Blum, l'abbé Pierre etc.. de grands hommes eux qui défendaient exactement le contraire des idées élitistes et bêtement nationalistes qu'il défend.

 

 

Non, bande dessinée pour bande dessinée je préfère Bécassine au sinistre Fantômas même si ne voterais sans doute pas pour elle. Communiste je suis, communiste je reste en espérant une société  plus  juste et d'où serait bannie l'exploitation de l'homme par l'homme qui colle au capitalisme comme une deuxième ou une première peau. En tout cas je sais pour ma part que rien ni personne ne pourrait me convaincre de voter pour Sarkozy, surtout pas un coup tordu.

 

 

J’entends ce matin que la police française téléguidée par cet immonde ministre-candidat-politicien  dont la famille a été généreusement, trop peut-être en ce cas, accueillie en France profite de la faim des sans-papier pour aller les cueillir à l’entrée ou à la sortie (quelle générosité) des restos du cœur en se mettant en embuscade à une bouche de métro contigüe. Je ne crois pas au hasard en la matière quand il s'agit d'une police aussi scientifique que celle qu'anime le ministre actuel de l'Intérieur qui d'ailleurs n'a pas regretté publiquement ce grave incident.Ecœurant n’est-ce pas et indigne de la France éternelle qui le vomira tôt ou tard.

 

 

 

 

 

 

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article