Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

A vrai dire, que Johnny Haliday après avoir prétexté de ses origines belges pour essayer de venir vivre en Belgique, suite au refus poli de notre pays décide de "se réfugier" fiscalement en Suisse ne m'étonne nullement et je ne lui jetterai pas la première pierre même si je considère cette démarche qui est aussi celle de notre Justine nationale comme empreinte d'un certain "incivisme".

 

Ce qui est beaucoup plus intéressant, c'est la réaction des hommes politiques devant ce choix du célèbre chanteur.

Sarkosy n'applaudit pas mais il "comprend" et il en profite pour vilipender une fois de plus le système fiscal de son pays.Cette"compréhension" d'une forme larvée d'incivisme me paraît très grave dans la bouche d'un candidat à la Magistrature suprême de ce pays. Bien sûr il est normal pour lui qju'un employé qui gagne deuxc fois le smic  paie peut-être plus d'impôt que des célébrités très fortunées qui ont choisi et pu émigrer à cause de leur richesse car la Suisse comme Monaco est très "raciste" à sa manière dans le cholix de ses résidents venus de l'étranger. Leur compte en Banque est le critère majeur sinon unique.

Copé, Ministre de propagande du gouvernement actuel français,  qui l'autre jour, trouvait presqu'amusant que dans une îles française des Antilles des millardaires français ou étrangers ne paient aucun impot; interrogé lui aussi par un journaliste, il  n'a osé ni désavouer la politique de son ministère ni critiquer les propos pitoyables du Ministre de l'intérieur.

 

Chrirac pour une fois a déploré le geste de Johnny en des termes sans équivoque. Peut-être était-il heureux de se démarquer de Sarkosy mais je  ne puis que suivredet approuver  son jugement.

 

Enfin il reste la vive protestation de Yannick Noah qui est exaspéré qu'on annonce partout, même paraît-il dans un livre de Sarkosy, qu'il vit en Suisse pour éluder l'impôt en France alors qu'il vit en France, y paie ses impôts et tient à la faire. A sa place, je ne sais pas si je ne porterais pas plainte contre le Ministre de l'intérieur. En tout cas si j'étais canadidat à la présidence, hypothèse bien entendu stupide, je préférerais avoir pour ami et partisan notoire Noah plutôt que Johnny.

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article