Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY


En dépit de ce que j'ai écrit hier à propos des USA, il semble que cette fois-ci la démocratie au sens ambigu (nécessité d'être riche pour être candidat, divergences réelles mais ténues entre les deux seuls partis qui comptent) qu'elle revêt outre Atlentique a triomphé en exprimant le mécontentement du peuple américain concernant la guerre, (lapsus révélateur :j'allais spontanément écrire "du Vietnam") en Irak et la destitution dorée du criminel Rumsfeld, qui malheureusement ne paiera pas ses crimes, me paraît de bonne augure. Bien entendu on jugera ce nouvel arbre plein de promesses à ses fruits, j'en attends une autre politique en Irak imposant l'opposition actuelle à la table des négociations, le renoncement au nouveau mur de la honte à la frontière Mexicaine, des lois nouvelles assurant une meilleure couverture sociale et qui sait, mais à cause les lobbies juifs, c'est plus douteux, une politique plus équilibrée entre Palestiniens et Israéliens en particulier concernant les frontières de l'état Palestinien retournées à celle de 1967 comme réclammé autrefois par l'ONU y compris les USA.

Vous me direz que pour ce dernier point, je crois au Père Noël car la politique Israélienne de Washington diffère au niveau des virgules entre démocrates et républicains sans oublier que le Président Bush même affaibli a un pouvoir à peu près égal à celui du Congrès et du Sénat réunis et donc que toute décision ici comme ailleurs devra être concertée.

Je veux toutefois être raisonnablement optimiste sur un infléchissement de la politique des USA dans une direction plus humaniste et sociale.

En Belgique, nous sommes aussi officiellementen démocratie, j'ai envie de parler de "particratie" et ce n'est pas un compliment.

Dans la Libre d'aujourd'hui j'apprends qu'un citoyen a été condamné à deux ans de prison ferme pour injures et crime de lèze Majesté envers la personne du roi. Je pense que les injures étaient violentes et non fondées pour aboutir à un tel verdict mais de la prison ferme au lieu par exemple d'une amende salée, ça me paraît plus que désuet et rétrograde, c'est comme si Poutine rétablissait le knout pour injure à sa personne, encore que... Le roi est à mon avis un citoyen comme les autres, horriblement couteux pour les citoyens qui riches ou pauvres l'entretiennent. Le verdict en question encouragera les républicains belges à demander l'abandon d'une institution à ce point privilégiée et si j'avais été le roi j'aurais demandé la non application de la peine et peut-être des soins psychiques gratuits et bienveillants pour ce monsieur.

J'ai jusqu'à présent parlé de Plutocratie (USA), de Particratie (Belgique) pour définir deux types de “démocratie”, mais pour le troisième état dont j'ai envie de parler, j'utiliserai sans hésiter le mot de "Voyoucratie".

Bien entendu il s'agit d'Israel, cet état créé injustement par l'ONU, car on a fait payé les crimes de l'Allemagne nazie par des bédoins et des arabes palestiniens, innocents de la Shoah, mais eux bien volés de leusr terres et souvent assassinés par les terroristes de l'Irgun. On aurait pu favoriser un état multiculturel où les juifs auraient pu s'intégrer à part entière sans léser les droits des Autochtones. Mais le mal est fait et il faut bien qu'israéliens et Palestiniens apprennent à vivre ensemble en paix.

Ce qui se passe depuis des années en Palestine occupée crie vengeance au ciel. Je pense qu'Israël a massacré, parfois comme un chasseur abat des lapins, 1,5 pour mille de la population palestinienne, à l'échelle de la Chine ça ferait 1 million huit cent mille morts et je crois qu'on parlerait de génocide, mais comme il s'agit d'un petit pays, les quelques cinq mille victimes, résistants et innocents frappent peu notre imagination. On parle d'Israel comme une démocratie, parce qu'il y a des élections, soit, mais si démocratie il y a, c'est au sens d'Athènes dans l'Antiquité qui ne "fonctionnait" qu'avec ses cohortes d'esclaves. Israel traite comme des sous-hommes les Palestiniens,il les parque dans leur terre occuppée et transformées en gigantesque camp de concentration et nous les occidentaux nous avalisons tout cela avec bienveillance en continuant à vendre nos armes aux Isaéliens tout en connaissant l'usage criminel qu'ils en font. Si comme dans certaine publicité on demandait à un public non averti de réagir devant leur politique, il faudrait en mettant une étiquette anonyme décrire les crimes et délits (vol de terre, éloignement par force et terreur de populations, massacres, maintien en statut de grande pauvreté, occupation sans fin etc.. etc...), je suis sûr que ce public demanderait qu'on mette au ban des nations ce gouvernement criminel et qu'on enverrait des casques bleus comme au Darfour comme au Kosovo. Mais dès qu'on enlève l'étiquette neutre et qu'on lit “Israel,” on se rappelle à juste titre la Shoah. Au lieu de penser aux nouvelles victimes on absoud les nouveaux criminels comme si ainsi nous pouvions, nous européens, absoudre nos propres crimes commis contre les Juifs. Nous sommes lâches et complices du sang innocent versé à Gaza. Je réclame la rupture des relations politiques et économiques avec l'état sioniste tant qu'il occupe et martyrise le peuple Palestinien.


Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article