Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Encore une petite fille et sa maman menacée d'être renvoyée à Kinshasa !

De nouveau une petite fille et sa maman congolaise risquent d'être renvoyées au "paradis" (pour le ministère de l'intérieur ?) de Kinshasa parce que le père de cette petite fille, un lâche refuse de reconnaître sa paternité qui ouvrirait les portes de la Belgique à cette femme et sa fille. A cette lâcheté s'ajoute, qui s'en étonnera celle de l'Office des étrangers, qui veut appliquer sa loi implacable et  les renvoyer au Congo en donnant ainsi tacitement raison à la lâcheté d'un homme.
L'attitude de cet organisme qui fait honte en Belgique et à la Belgique, condamnée à cause de lui  par la Cour européenne de justice, qui a du sang sur les mains (Semira Adamu) ne m'étonne nullement. Il ne suffirait pas je crois de renvoyer le directeur de cette institution gangrénée par un certain xénophobisme qui hélas se généralise dans l'U.E., il faudrait remanier de fond en comble cet organisme et en créer un autre plus respectueux des droits de toute personne humaine et plus sensible à la détresse que représente pour beaucoup d'étrangers chez nous le retour à un état dictatorial où touché par une misère noire. On parle d'aider les étrangers, ayant vocation à retourner chez eux, dit hypocritement le ministre de l'intériieur français, (comme si, adoucir les mots adoucissait une réalité de violence et de mépris) en favorisant leur intégration sur le sol de leur pays. Chiche !  Que la Belgique avant de refouler un étranger lui trouve des conditions humaines d'existence y compris une possibilité de travailler. Je crois qu'il y a place au budget du développement à une enveloppe pour ce genre d'aide d'autant plus que nous sommes bien  loin d'atteindre le pourcentage auquel nous nous sommes engagés pour l'aide aux pays en voie de développement.




    Un peu d'équité, Monsieur le Cardinal.



Quand j'étais étudiant, l'évéché de Liège comportait la Province du Limbourg. L'évèque de Liège était d'ailleurs parfois flamand. Nous étions à l'époque du "Leuven Vlaams" et Mgr Desmedt évèque de Bruges faisait la chasse au français en son diocèse, confondant un peu je crois la nécessité d'utiliser la langue vernaculaire de la région dans son diocèse et l'acceuil des étrangers touristes par exemple au littoral.
On décida donc dans le contexte de cette flamandisation de la Flandre de créer un évéché à Hasselt et je me souviens que dans la querelle linguisitque des Fourons le curé ne tint pas absolument pas compte de ses nombreux paroissiens francophones dans ses eucharisties pas plus hélas que dans les communes bilingues de Wallonie.
Aujourd'hui, en ce moment, où les néerlandophones demandent avec insistence la séparation totale del'arrondissement  Bruxelles Halle-Vilvorde, il ne semble nullement étonnant à l'archevèque de Malines de voir le Brabant wallon, la ville de Bruxelles francophone à près de 80 % dépendre d'un archevéché situé en territoire unilingue flamand sous la houlette d'un archevèque qui, quoi qu'il dise a prouvé maintes fois qu'il était et restait un flaminguant modéré.
Il est une tradition que d'un archevèque de Malines à l'autre, il y a alternance de régime linguistique. Après Notre Cardinal actuel flamand bon teint, ce serait normalement la place d'un francophone. Mais cette alternance me paraît fort compromise.
En effet, Le Cardinal n'a-t-il pas nommé pour la ville de Bruxelle un évèque néerlandophone, coadjuteur de surcroit, je pense, ce qui est un comble si on tient compte du caractère francophone de la ville dont l'archevèque est déjà flamand. Il est évident qu'il y a là tentative déguisée d'imposer un futur achevèque flamand demain  à Bruxelles. Je pose une question. Pourquoi le Brabant wallon séparé du brabant flamand par la volonté des néerlandophones dépend-il d'un évèque situé dans une partie unilingue flmande de la Belgique. Pourquoi ce qui était scandaleux au Limbourg est normal dans le Brabant sinon que tout ce qui limite la culture flamande est nuisible mais absolument pas qu'une région francophone dépende au niveau religieux de la Flandre. Peut-être notre archevèque pense-t-il comme le président du parti ex- chrétien de la Flandre que les francophones sont devenus incapables de fournir à la Belgique  et à Bruxelles un archevèque à la hauteur.
Je voudrais seulement que notre Cardinal  lorsqu'il s'agit de sa succession respecte les coutumes établies pour le bien de tous et cesse d'être flamand dans son choix. On le demande bien à un premier ministre en Belgique. A fortiori peut-on l'exiger d'un homme de Dieu.
Pour ma part, si l'on décidait de choisir comme archevèque le meilleur candidat possible quelque soit son origine linguistique et pourquoi pas nationale, en nommant par exemple à Bruxelles un évèque espagnol, pourquoi pas, je serais ravi. Mais je crains qu'arguant du fait que les flamands sont majoritaires en Belgique on ne tente de leur réserver par principe la fonction  d'archevèque comme la fonction de Premier ministre depuis des décennies. Ce qui n'est pas justice au plan politique ne l'est certes pas plus au plan religieux. Reste à Mgr Daneels à qui j'enverrai cet article de démentir mes prévisions. J'en serais très heureux.

UNE PETITE FILLE MERVEILLEUSE

Ce lundi après-midi, je monte un escalator à la gare du Midi. Devant moi une femme que je ne verrai jamais que de dos, la maman,  et une petite fille de six ou sept ans genre de petit chaperon rouge par son habillement se retourne complètement vers moi dans la montée avec un sourire désarmant "Ca va bien pour toi", elle tourne sa tête vers l'avant puis à nouveau se tourne vers moi avec le même sourire enchanteur "Ca va toi" ; j'ai à peine le temps de lui répondre,: "très bien, merci"; arrivée en haut de l'escalator elle disparaît avec sa maman vers son destin.

Et bien cette petite fille a été pour moi une grande rencontre en cette journée où pourtant j'ai vécu d'autres belles rencontres. Par son sourire, par la vérité de sa question qui n'avait rien à voir avec les "Ca va bien" que nous nous envoyons les uns au autres cent fois par jour par habitude sans rien attendre de vrai en retour la plupart du temps. Oui, cette petite fille, au sourire charmant m'a rendu résolument optimiste pour le reste de ma journée.

LE NOUVEAU SOLIDAIRE

Il vient de sortir, plus coloré, plus concret, mieux présenté encore pour nous faire connaître la vie de notre pays, des travailleurs de Belgique et du Monde d'une façon non seulement différente de celle de nos journaux traditionnels. Avec  lui vous découvrirez aussi des quantités d'informations soigneusement retenues, occultées, censurées bien sûr dans Metro mais même dans la presse dite d'opinion. Contrairement à ce qu'en dit le Soir notre quotidien prétendument neutre, Solidaire n'est pas plus que le PTB un journal Maoiste et Staliniste même si il n'a pas oublié le rôle que Mao et Staline ont joué dans l'histoire de notre libération du Nazisme et dans la libération de la Chine moderne du poids des occupations politiques et économiques.

Je vous conseille  vivement de lire solidaire :

www.solidaire.org


 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article