Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Décidément Sarkosy aurait du se faire acteur de théatre. Il est sûrement mieux doué pour cela que pour diriger un ministère et surtout la France qui ne mérité pas une telle infortune. Hier, interrogé à l'assemblée nationale, sur la trahison de sa promesse solennelle de ne jamais laisser la part de l'Etat dans la société "Gaz de France" baisser en dessous de septente pour cent. Il est resté imperturbable, plutôt gêné, je pense, et à laissé le ministre des Finances répondre à sa place.

En revanche à propos des expulsés de Cachan, il s'est retranché derrière une décision de justice et fait porter la responsabilité de la scandaleuse situation actuelle sur la seule personne du maire socialiste qu a acceuili ces "pauvres gens" dans un gymnase. C'est tout juste s'il ne se présente pas comme le protecteur de ces malheureux exploités  bien entendu par les politiciens de gauche.

Il est très interessant de noter comment dans le choix de son vocabulaire même il essaye d'humaniser ses expulsion dégeulasses perpétrées à coup de matraque, de scotch et de menaces pour les passagers récalcitrants des avions réquisitionnés pour ces basses besognes.

 "Ces gens,sans papier, dit-il n'ont pas vocation à rester sur le territoire national." Ainsi cette démarche violente et humiliante de l'expulsion est ainsi en quelque sorte escamotée au niveau de la sémantique. Dégeulasse !

 

Deux faits tout récents pour illustrer ce qui précède.

Hier les passagers courageux d'un vol pour l'Afrique ont réussi non sans mal à empêcher une expulsion. Il y a quelques semaines d'autres passagers n'avaient pas eu la même chance et même certains d'entre eux ont été débarqués de l'avion et arrêtés.

 

Ce matin, pour venger des policiers lâchement c'est vrai attaqués dans une cité populaire, d'autres policiers nombreux accompagnés des caméras des journalistes bien mis au courant malgré vos dénégations, Monsieur le Préfet, se sont livrés à de nombreuses violences inqualifiables et souvent imbéciles contre la population de la cité. Des femmes même agées ont du mettre leurs mains sur la têtes, des portes d'appartements non concernées par cette affaire ont été enfoncées "par erreur". La Tv nous a montré la colère justifiée de jeunes femmes et mères africaines devant cette irruption de violence de grand matin qui d'ailleurs pour ainsi dire n'a été  que très peu productive : un suspect appréhendé.

 

Oui Monsieur Sarkosy a une obsession, qu'on parle de lui, tout en cet homme est théatral même les opérations de police. J'espère que ce mauvais vaudeville se terminera en eau de boudin le soir des élections présidentielle. Ce serait justice ! 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article