Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY


Je m'étais donc démené en pure perte, et ne pus le faire démordre. Cela valut un gîte à deux d'entre nous et nous fûmes logés à quatre dans le village. J'étais tombé chez des gens particulièrement aimables, car, ayant voulu offrir un verre de vin pour faire quelques dépenses, non seulement on ne voulait rien recevoir, ni ce jour, ni le lendemain pour notre déjeuner, et partout on nous dit que nous pouvions rester. Mais Léon, Paul et les Claeys étaient logés près du pont de la Vienne, dans des maisons particulièrement exposées au point de vue militaire et l'on décida de tâcher de gagner un petit centre dépourvu de moyens de communications et qui, d'après Emile, devait être assez tranquille.

Nous partions donc le samedi matin et nous nous dirigeâmes sur  Lille-Jourdain où se trouve la fameux barrage de la Vienne. Je dois dire que malgré les circonstances du moment, le voyage se déroula très bien à travers des sites pittoresques et intéressants. Pour ma part, je ne pouvais me décider à y prendre le même plaisir, ni même à les contempler : j'avais l'esprit rempli d'autres préoccupations et ne cessais de penser à mon fils Georges, dont nous étions toujours sans nouvelles malgré nos multiples cartes envoyées dans tous les sens à son adresse militaire.

Il me faudrait une carte pour me rappeler les diverses localités traversées. Tout ce dont je me souviens, c'est qu'à un moment donné, ayant pu prendre un chemin moins fréquenté, nous sommes tombés dans un convoi de tanks en retraite. Nous avons dû,  quand ce fut possible, faire tête à queue, et avec la remorque ce n'était guère facile.

Nous arrivâmes à midi à Saint Julien, où l'on se restaura tant bien que mal au moyen de vivres emportés et ce, au milieu d'une foule agitée et mouvementée composée de civils et de militaires, car nous nous trouvions dès ce moment et de nouveau sur le chemin des troupes en retraite.





(à suivre)


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article