Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

M E N T E U R




Rappelons-nous ces propos, parfois solennels de Sarko !


"Toux ceux qui travailleront le Dimanche le feront sur la base de la liberté !"

"Gaz de France ne sera pas privatisé !"

"Le régime des retraites est assuré jusqu'en 2020"

etc... etc...

Travailler plus pour gagner plus !


Suppression des régimes particuliers de retraite.  Qu'en est-il de ceux qui concernent les hommes politiques qui conservent par rapport aux autres français des privilèges scandaleux.


Est-il normal qu'un ouvrier qui a perdu, sans en être responsable,  une main à l'occasion d'un travail  paie désormais des impôts. Sarko se garde bien de dire que le revenu de remplacement dont il parle n'est souvent que de 60% ou 70 % des revenus antérieurs du salarié qui n'aura plus pour vivre après son accident que par exemple 70 % de ses revenus antérieurs moins les impots qu'il va payer désormais sur ses indemnités liées à son accident de travail.

Cela dit, un homme politique qui est battu aux élections pour avoir par exemple mal défendu ses administrés,  a droit pendant deux ans encore à son salaire, quelques  soient ses revenus. Ecoeurant !


 Alors que des millardaires,  qui vivent  essentiellement des fruits du travail de ceux qui travaillent pour eux, grâce aux bouclier fiscal peuvent ne pas payer un centime  d'impôt parfois sur des revenus de plusieurs millions d'euros (qui constituent 50 % de leurs gains )

*******************************************************************************************

I N C I V I S M E




Ce monsieur à l'arrestation  du berger corse, Colonna  l'a traité à la TV d'assassin !  Grâce aux lois scandaleuses que Chirac a fait voter pour échapper à des condamnations cent fois méritées, Sarkosy échappe cette fois  à une condamnation grave  pour atteinte à la présomption d'innocence.


Il réitère, cette semaine, son mépris viscéral de la loi en parlant  de "coupables" dans le procès Clearstream.  Nous savons déjà par ses grossièretés  à la Foire agricole et par son propos, jamais  démenti,  d'accrocher un ancien premier Ministre français "à un croc de boucher" à quelle bassesse s'élève la culture de cet homme, d'ailleurs bien plus président du parti de la droite injuste de France que de son pays.


A mon avis un homme qui méprise à ce point la vérité et les lois de son pays ne mérite pas d'afficher la légion d'honneur à sa boutonière, fut-il officiellement le président élu de la France.


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article