Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

Happart, l'ancien défenseur de la liberté linguistique des Fouronnais francophones a bien changé. Après avoir organisé un voyage d'étude en Californie qui était une vraie gabegie de l'argent public, une honte pour tant de nos compatriotes qui triment pour des salaires de misère,  le voilà qui s'en va, en profitant sans vergogne de lois  iniques, tellement injustes  mêmes que les hommes politiques les modifient aussitôt, à leur détriment, conscient de l'injustice et de l'impact négatif dans l'opinion qu'elles suscitent.

En effet, prenant sa retraite, une retraite pas tellement glorieuse, je pense, Monsieur Happart pour quelques fonctions supplémentaires qui ne l'ont certes pas abattu de fatigue, si on les compare aux labeurs de beaucoup de gagne-petit, s'en va, réconforté, si l'on peut dire, en plus de la retraite excessive que touchent les hommes politiques  (pourquoi un homme politique touche-t-il deux ans de son plantureux salaire s'il perd son élection, peut-être par sa faute, contrairement à l'ouvrier par exemple) si du moins on la compare aux retraites des autres citoyens, d'une manne providentielle d'un demi million d'euros. Les successeurs de l'ancien leader du peuple fouronnais ont reconnu le scandale d'une telle rémunération au point de la modifier de suite à la baisse pour l'avenir,mais ils n'ont pas osé la remettre en question par peur d'un procès en "justice."?

Messieurs les hommes politiques qui exercez le beau mandat de représentant du peuple,  n'oubliez pas que vous avez le devoir de rester les dignes représentants de la nation toute entière et  vous Monsieur Happart, sachez que de votre histoire politique, on oubliera, je crains,  les belles pages pour ne se rappeler la rapacité financière d'un homme que l'argent à coupé peu à peu de ses électeurs.


J'ai envie de tenir des propos hélas semblables  devant les "frasques" financières du Roi des belges qui après nous avoir prêché la solidarité et le refus du matérialisme,  se paie, de ses propres deniers dit-on  - n'oublions toutefois pas que l'Etat lui attribue 10 millions d'euros chaque année - un bateau de 4 millions d'Euros acheté en Italie,pour ne pas payer de TVA,  et fonctionnant partiellement avec l'argent de la défense nationale, c'est à dire, le notre,  puis selon un journal flamand non démenti ,une propriété de deux millions d'euros à Oostende.
Quand on est roi des Belges, et que la Belgique est à ce point en crise, on a le devoir d'utiliser intelligemment même son argent privé, car rien n'est totalement privé dans la vie du roi, c'est l'envers de ses privilèges.

Sire, en agissant d'une façon si déraisonnable en ces temps difficiles pour beaucoup de vos compatriotes, vous sciez la branche sur laquelle votre famille se tient avec bonheur et profit depuis près de deux cent ans. Je ne crois pas que vous oeuvriez ainsi pour le bien du pays ni pour celui de vos successeurs éventuels.

Quant à nous, simples citoyens ou hommes politiques, n'oublions pas ces dérives peuvent être aussi les notres. Soyons-y aussi attentifs !






Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article