Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

En rentrant de Bruxelles, ce soir, j'ai acheté "LE SOIR" du jour.  J'y retrouve la confirmation d'une dérive que j'ai déjà constatée depuis des années : un anticommuniste primaire à propos de la Chine communiste avec des contrevérités manifestes comme la négation de l'appartenance historique du Thibet à la Chine.  J'ai pour ma part constaté dans plusieurs atlas du XIX et XXème siècle que le"toit du monde" était bien incorporé à l'Empire Chinois.
Je sais qu'il est de bon ton de présenter Staline, le vainqueur de nazisme comme un hitler rouge. Quand j'entends ce négationnisme new look j'ai honte en pensant au vingt millions de soviétiques qui sont morts pour la liberté de leur pays et du monde  souvent en invoquant Staline et qui ont beaucoup contribué à notre liberté actuelle. En 45, je me rappelle que les américains célébraient le "petit père des peuples" comme un grand général et un grand Patriote.
La guerre froide ensuite en a  fait avec, c'est vrai,  les révélations de Krouchtchev un démon mais ce chef d'état, que presque la moitié des russes considèrent encore  aujourd'hui comme le plus grand russe de tous les temps ne fut certes pas un saint ni un défenseur des droits de l'homme mais il a su galvaniser son peuple contre le Nazisme, la plus odieuse manifestation du racisme de tous les temps. Comparer Staline à Hitler, c'est  comme si on identifiait la cruauté des israéliens contre leurs frères Palestiniens aux abjections du nazisme.


Page 16 ce même journal sur une même page affiche deux titres révélateurs de son attitude ambigüe face au militarisme israélien. 
En haut de la page : UN FEU VERT A DES FRAPPES D'ISRAEL où il est suggéré que non seulement le vice Président des USA, ami on le sait des sionistes, mais beaucoup de pays arabes souhaitent ou sont en tout cas prêts à laisser faire des frappe militaires d'Israël contre l'Iran. C'est plus vite écrit que prouvé et surtout vrai.

Le titre du bas de la page "TEMOINS IMPUISSANTS DE CRIMES CONTRE L'HUMANITE".

Certes je n'aime pas la justice ou plutôt  les injustices des mollah contre les minorités où même les trafiquants de drogue dont 20 ont été pendus ces jour-ci. Mais  parler sans cesse, par exemple,  du "massacre de Tien al Men" et  jeter un voile pudique sur les massacres horribles de gaza qui sont pourtant tout récents, cela prouve bien  le parti prix de beaucoup d'occidentaux qui bénissent notre "guerre sainte" d'Afghanistan alors que ce n'est qu'une guerre coloniale banale et assassine comme la guerre du Vietnam, celle de l'Irak    etc... etc...
Je déteste le régime des molla's, je suis de plus en plus sceptique sur la régularité des élections à Téhéran,  (comme aussi la régularité de l'élection du Sénat en France !) mais il est aussi certain qu'une grande partie du petit peuple est en faveur d'Ahmadinejad tandis qu'il faut manquer de mémoire pour faire de son rival "malheureux" un héros des droits de l'homme. 
Je suis sûr que le peuple Iranien, seul, réussira à se doter d'un régime plus respectueux non de nos droits de l'homme à l'occidentale qui cachent trop souvent notre volonté de façonner tous les peuples sur notre moule à nous qui pourtant n'a pas su empêcher la Shoah et je ne crois pas que la jeunesse iranienne patriote souhaite un régime pro-occidental , fermé à la cause Palestinienne comme beaucoup de nos politiciens le souhaitent pour des raisons plus économiques qu'éthiques.



Enfin je veux dire un mot  de l'article  "VOILE : où sont les progressistes" ou Alain Destexhe sénateur MR de grande droite et Claude Demelenne de petite gauche affichent une hostilité au voile islamique  qui voudrait, sans oser pourtant le dire explicitement,  interdire aux femmes musulmanes mêmes consentantes ou attachées au voile de le porter chez nous au nom d'un laïcisme fermé.
Personellement je n'aime pas le voile et je suis persuadé qu'au fil des générations il disparaîtra peu à peu chez nous. Mais s'ilpermet bien sûr de reconnaître le personne qui le porte,  je ne vois pas au nom de quelle principe on pourrait obliger des jeunes filles qui y tiennent à le rejeter.
Bien entendu ces deux "cartes blanches" citent un livre qui épousent leur thèse, il serait facile d'en trouver un autre qui les réfute.

Le vrai sens du discours de  ce sénateur qui veut laver "plus blanc que blanc" mais qui, on l'a vu il y a peu, n'est pas sans reproche dans ses actes politiques vis à vis de proches,  apparaît quand il parle avec hostilité  des défenseurs du hamas et du Hezbollah lors de la Manifestation pro-palestinienne qui, en plein massacre de Gaza, condamnait  les crimes de guerre et contre l'humanité de Ta'haL.

Eux parlent de "terrorisme intellectuel", qu'ils balayent un peu plus devant leur porte ces partisans d'un lobby qui ne ne reconnaît pas  le droit à la lutte armée à un peuple lâchement occupé  et volé depuis plus de 40 ans, ce droit que nous avons utilisé contre les nazis et que célèbrent dans chacun de nos villages nos monuments aux morts.

Israël, Monsieur Destexhe et le sionisme est une des formes les plus pernicieuses du racisme aujourd'hui. Vous parlez de la sécurité de l'Etat militariste et atomiste d'Israël, je préfère parler  aussi du droit des Palestiniens à jouir d'une vraie patrie avec Jérusalem est pour capitale. Il ne suffit pas de dire qu'il faudrait un Etat Palestinien, il faut le créer et forcer l'état sioniste par la contrainte  si nécessaire à respecter les décisions des Nations Unies. (On n'a pas hésité pour le Kosovo et la Yougoslavie)
Cela dit, je ne suis pas sûr du tout que Monsieur Destexhe, partisan de l'injustice israélienne soit plus démocrate que Madame Mahinur Özdemir, même si celle-ci, comme nos religieuses parfois, porte le voile. Ce n'est pas ce qu'elle a sur la tête mais ce qu'elle a dans la tête qui me semble plus important et j'avoue que question droit de l'homme et de la femme je lui ferais peut-être plus confiance qu'à un membre d'un parti qui proclame  certes la liberté mais celle surtout d'exploiter économiquement les autres. Nous voilà bien loin d'un voile qui somme toute, s'il est souvent regrettable, fait moins de mal que le capitalisme et la recherche forcenée du profit qui fut jusqu'il y a peu le credo économique des libéraux du monde et qui est la cause première de la crise grave qui secoue le monde entier et particulièrement les plus fragiles.



Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article