Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Il ne cesse de rappeler le rôle essentiel d ela "chair" de l'Homme-Dieu dans le salut apporté à l'humanité  ainsi que la nécessité" d'un contact pleinement charnel avec la "vie vivante".(1)

--------------------------------------------------
(1) "Nous ne savons même pas aujourd'hui où se niche la vie, ce que c'est ... Il nous est pénible d'être des hommes possédant un corps (TELO) bien à eux et du sang... Nous rêvons de devenir des êtres morts-nés... Bientôt nous trouverons le moyen de naître directement de l'idée." - Le sous-sol, page 799 (édition russe, page 485) Cette expression remonte à l'idéalisme allemand, à travers les slavophiles, en particulier Yvan Kireiewski. Cf. Joseph BOHATEC : "Der Imperialismusgedanke und die Lebensphilosophie Dostoyewskijs, Köln 1951, page 222. Il sera question de la vive vivante dans la troisième section de cette étude, page ...
--------------------------------------------------------

Il tient de même à signaler l'incidence psychologique des facteurs somatiques. (2)

---------------------------------------------------------
(2) Cf. le rôle que joue l'épilepsie dans les expériences mystiques du Prince Mychkine.
-----------------------------------------------------------

Mais c'est évidemment à l'étude des réalités psychologiques que Fédor Mikhaïlovitch s'intéresse le plus.

Il parle d'abord de la "DOUCHA" (âme) (3)  et y fait de nombreuses allusions (4)

-------------------------------------------------------------
(3) "Doucha" 'âme) vient du verbe "DOUT" souffler. C'est donc un terme voisin du "Pneuma" grec dont le correspondant exact est cependant le terme "DOUKH", esprit.
(4) "Elle dépendait toute de moi, corps et âme (Telo y doucha) comme ensorcelée (Les Frères Karamazov, page 123) On voit qu'unie au corps, la Doucha forme la nature humaine en sa totalité concrète.
--------------------------------------------------------------

En particulier les "Notes d'hiver sur des impressions d'été" précisent sa pensée :

     -" Je ne vais pas vous démontrer que l'âme (Doucha) n'est point une "tabula rasa" dont on peut façonner un homme type, qu'il faut pour cela une nature (natoura), puis la science, puis une vie indépendante sans entrave, proche du terroir et la foi en ses propres forces nationales." (5)

---------------------------------------------------------------
(5) "Notes d'hiver sur des impressions d'été" (éd. russe) page 317.
-----------------------------------------------------------------

L'âme est donc liée à une nature, un facteur intellectuel (savoir) et une liberté (volonté) qu'elle synthétise organiquement. Si ces trois éléments sont indispensables, Dostoïevski se montre en fait particulièrement sensible au dernier. Critiquant, par la bouche de Rasoumikhine, le socialisme, il note :

     -"D'où leur haine de ce processus vivant qu'est la vie ; pas besoin d'âme (doucha) vivante, car l'âme vivante a ses exigences, elle n'obéit pas aveuglément à la mécanique ; une âme vivante est méfiante, elle est rétrograde : et celle qu'ils veulent peut puer la charogne, être faite de caoutchouc ; en revanche elle est morte, dénuée de volonté." (6)

-------------------------------------------------------------------
(6) Crime et Châtiment, page 308 - édition russe page 273.
---------------------------------------------------------------------

D'autres termes permettent à l'écrivain de préciser l'unité psychologique de l'être humain. Ainsi "Lichnost" (personne ou personnalité) terme au contenu nettement positif qui évoque d'emblée l'idée de réussite et d'épanouissement. (7)

--------------------------------------------------------------------
(7) "Lichnost" s'oppose parfois à "réalité", mais il s'agit, semble-t-il, de l'attitude attribuée au triste Rakitine. "Pour résoudre cette question (N.D.L.R. -il s'agit de la sécularisation de la morale)  Il est avant tout indispensable d'établir sa personnalité en opposition avec sa réalité? (Carnet des Frères Karamazov, page 982) ; la possibilité d'une telle attitude, même si ses conséquences désastreuses sont dénoncées par l'auteur, indiquent le lien assez étroit chez lui entre la personnalité et les facteurs volontaires.
----------------------------------------------------------------------

On rapprochera de "Lichnost" le terme "Ya" (pronom personnel de la première personne : JE-MOI), ainsi que le suggère ce texte  extrait d'"Humiliés et offensés".

     -"Ce qui n'est pas absurde ? Ma personnalité ! Mon "moi-même" (YA SAM)" (8)

------------------------------------------------------------------
(8) Humiliés et Offensés , page 1216 (édition russe, page 291)
--------------------------------------------------------------------

Le carnet de Macha semble utiliser  indifféremment les expressions 'loi du moi" et "loi de la personne". Pourtant une étude comparée finit par discerner la nuance que met Fédor Mikhaïlovitch entre ces deux termes.

(à suivre)


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article