Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

EFfrayant ce qui se passe en Terre Sainte. Les fils des victimes de l'horrible Shoah deviennent bourreaux des Palestiniens qui pourtant ne sont pas les fils des bourreaux de la Shoah. Le fait d'être victime ou fils de victime d'un horrible génocide ne donne évidemment pas le droit de piller le bien des autres, d'envahir les territoires d'autres populations, de les tirer s'ils se défendent légitimement comme un chasseur en nos campagne les lapins, de les voler en ne leur payant pas par exemple le salaire de leur travail, de séparer des familles par un nouveau mur de la honte.
 Bien entendu l'assassinat de civils innocents est toujours un crime des deux côtés de la frontière.

Les Palestiniens les pères comme les fils ne sont pas responsable du génocide nazi. Dans la Communauté européenne tous ne peuvent pas être aussi affirmatifs.
Combien descendants des pérsécuteurs se retrouvent aujourd'hui aux rouages directeurs de cette Europe pseudo-démocratique à 25  qui nous gouverne. Certes, il en ont le droit. Mais ces fils européens des bourreaux d'hier ont  parfois tellement peur qu'on les rapproche de leurs pères qu'ils soutiennent, contre toute raison, contre toute justice les sémites qui parlent l'hébreu contre ces autres sémites qui sur les mêmes terres parlent arabe. Oui, si j'avais pu, j'aurais voté cent fois non à la constitution européenne parce que j'ai honte de la politique vassale extérieure des Barroso (dont je rappelle qu'il a offert sur un territoire portuguais les fonds baptismaux de la guerre d'Irak) et autres consorts mais j'ai honte aussi d'une Europe qui dans le conflit du Moyen Orient a peur de condamner ce qu'on ne passerait à aucun peuple autre qu'Israël. Les Palestiniens doivent reconnaître un état qui les envahit, les brime, les persécute depuis 40 ans et on accepte qu'Israel foule aux pieds chaque jour pour ainsi dire les décisions de l'Onu. Si la Serbie s'était appelé Israël ??
Bien sûr juifs et arabes ont à se partager justement cette terre comme il fut décidé après 1967 et la communauté internationale devrait user de son pouvoir non en armant un des deux belligérants contre l'autre mais en intervenant activement pour empêcher ces deux  peuples de continuer à souffrir et à s'entretuer. Monsieur Kouchner vous aimez appliquer le droit d'ingérence qui est souvent l'autre face d'un néo-colonialisme injuste et suranné, pourquoi ne le proposez-vous pas au Moyen-Orient ?

Yvan Balchoy
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article