Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY


Madame,



Devant votre acceptation du jugement inique ou plutôt de l'absence de jugement concernant un juge têtu et obstiné qui a maintenu des innocents en prison des mois ou des années durant d'une façon tout à fait scandaleuse et selon moi arbitraire, je suis scandalisé. Non seulement ce monsieur devrait être déclaré inapte à juger ses semblables mais un stage d'un an au moins à servir les prisonniers en prison serait un acte de justice.

Quant à vous, en tant que garde des sceaux, je vous considère comme la première responsable de la condition inhumaine des prisons de France d'autant plus que votre politique sous la houlette du petit gesticulateur s'appelle répression REPRESSION + +.... La seule peine légitime en prison est la privation de liberté et non de vivre des années durant dans une toilette publique ce qui est le cas de tant de condamnés. Voilà pourquoi je vois en vous d'une certaine façon le première "Dame Pipi" de France.



Certes vous n'avez pas la seule responsabilité d'une situation qui vient partiellement du passé mais au lieu de prendre la bonne direction de la dignité humaine, en enfermant à tour de bras vous rendez plus inhumaine la vie de quantités  de prisonniers dont beaucoup présumés innocents devraient être retenus dans des conditions dignes d'un hôtel même simple.

Heureusement que les socialistes ont été à la tête de votre ministère, nous avons au moins perdu la guillotine que la droite seule n'aurait pas abolie. D'ailleurs si votre Guide avait été président en 2001 nous aurions  probablement participé activement à la guerre d'Irak avec sans doute votre assentiment et celles des admiratrices d'un président qui entraîne actuellement la France vers le malheur.



Madame, j'aimerais qu'avant de quitter votre charge, dans un discours vous osiez mettre en question une politique judiciaire qui chaque jour tourne le dos aux droits de l'homme.



P.S. Partant d'un jugement que je trouve inique, je n'ai abordé en cette "lettre" que la justice envers celles et ceux qui condamnés ou encore présumés innocents encourent la foudre de la justice.
Je serais davantage d'accord avec votre souci de protéger les victimes innocentes mais on peut le faire efficacement sans pour autant fouler au pied les droits mêmes ces criminels qui, en tout cas dans une société civilisée restent des hommes et doivent être traités comme tels même pendant l'encours de leur peine
.


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.co
m

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article