Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Un tribunal  qui fonctionne seulement à charge, qui escamote volontairement des oublis ou des fautes de l'instruction, mérite-t-il  l'appellation de justice.

Soyons clair, je ne fais pas partie du clan des nationalistes corses, même si en visite dans l'île de beauté, j'ai pu mesurer combien leur politique avait sur certains points protégé la nature de l'envahissement du béton si triste dans le midi de la France. Cela dit, je n'accepte pas le racisme manifeste de pas mal de nationalistes corses, encore moins leur mépris de la vie humaine.

L'assassinat d'un Préfet est et reste un crime qui doit être puni. Encore faut-il être certain de condamner et de punir les coupables chacun en fonction de ce qu'il a fait.

Je n'oublie pas la FAUTE GRAVE du Ministre de l'Intérieur Sarkosy  qui annonça à la TV  l'arrestation de l'assassin du Préfet dès son interpelleation  faisant ainsi fi de de sa présomption d'innocence. Colonna a alors attaqué le petit gesticulateur pour ce délit et un tribunal que je considère plutôt comme une simple annexe du Ministère de l'intérieur, non seulement ne l'a pas suivi mais a condamné Colonna. C'est une vilénie.

Je crains fort que ce tribunal comme le précédent ou pire encore n'ait été  à la dévotion des opinions du chef de l'Etat  représenté par la ministre, garde  des "sots". Le Magistrat qui aurait eu l'audace d'acquitter, faute de preuve (ce qui est le cas) ou d'atténuer la peine de Colonna en ne tranchant pas son rôle dans l'exécution du Préfet pouvait, je le crains, faire une grande croix sur la suite de sa carrière.

Je ne sais pas si ce procès, entaché de multiples irrégularités, sera cassé ou non, ultérieurement, mais je sais qu'il ne fait aucunement honneur à la justice et que que le Préfet Erignac n'est pas vraiment vengé par un arrêt partiel, partial  peut-être commandité par le Pouvoir.


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article