Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Intéressant d'esquisser une brève comparaison entre les expériences extatiques dont nous avons parlé, celle de Kirilov, de Mychkine et celle que nous venons d'aborder, d'Aliocha.

Dans le cas de l'Idiot, assurément, il est question d'une banale crise d'épilepsie. Mychkine le reconnaît le premier, mais il constate que la sensation ressentie, toute anormale et morbide qu'elle soit, lui procure une réelle assurance concernant la valeur spirituelle de la prière et de la beauté et ainsi affermit sa Foi en Dieu. Sans doute, le Prince est-il ici fidèle interprète de Dostoïevski lui-même.

Kirilov, l'homme de l'dée" n'est pas épileptique. Est-il cependant menacé par le haut-mal comme Chatov le lui suggère . Possible. En tout cas son expérience est spirituellement voisine de celle de Mychkine. Une commune référence à la prédiction apocalyptique : "Il n'y aura plus de temps" ainsi qu'à l'épilepsie de Mahomet, souligne ce parallélisme. Tous deux reconnaissent que leur expérience les fait accéder à un sentiment de plénitude, de mesure, d'apaisement et de fusion en un élan de prière avec la plus haute "synthèse de la vie" qui, pour Fédor Makhaïlovitch est une dominante essentielle de la vie céleste.

Le prince est convaincu du caractère involontaire de cette sensation, liée chez lui à des troubles morbides.Ses moments d'extase se paient d'ailleurs bien cher ; à la minute paradisiaque succède immédiatement la bave et les convulsions. Ainsi reconnaît-il que son expérience, loin de se rattacher à une vie supérieure rentre dans les manifestations les plus inférieures de l'être. Mais le fait est là ! Ce phénomène anormal lui procure une assurance et une persuasion interne de la réalité des valeurs spirituelles. Au coeur de cette sensation d'harmonie, le monde supérieur envahit le champ de la conscience.

Si les crises d'épilepsie poussent le Prince à l'humilité évangélique, Kirilov tire de son expérience "mystique" des conclusions diamétralement opposées : dépassement du terrestre, dépassement du bien et du mal, dépassement enfin de l'amour, (1)

--------------------------------------------------------------
(1) Cf. cette étude page ... La description de Kirilov est bien proche de celle que  Dostoïevski a donnée de ses crises d'épilepsie : "Pendant quelques instants, je ressens un sentiment de bonheur que je n'éprouve jamais dans mon état normal et dont on ne peut se faire aucune idée. C'est une harmonie complète en soi et dans le monde entier et ce sentiment est si doux, si fort, que je vous l'assure, pour quelques secondes de cette félicitaté, on peut bien donner dix années de sa vie, voire sa vie entière. Cf.  Henri de Lubac : "Le drame de l'humanisme athée", col. 10/18, Paris 1963, page 294.
-----------------------------------------------------------------
tout cela dans une clarté destructrice du "moi". Si cela durait plus de cinq minutes, l'âme disparaîtrait." (2)

-----------------------------------------------------------------
(2) Les démons page 619.
------------------------------------------------------------------

En un mot, Kirilov prétend, en cette minute d'extase, s'élever par-dessus le monde créé, la moralité, le pardon et même l'amour. On dirait qu'il cherche et réussit instantanément à retourner au paradis perdu, au-delà du bien et du mal ; qu'il vise une sorte d'effacement total de l'histoire et même une mise entre parenthèse du salut que nous a apporté Jésus, comme si Lui aussi devait être dépassé, ainsi que la loi d'amour et de pardon qui résume son message.
Une si extraordinaire prétention lui vient tout droit de son orgeuilleuse ambition d'être le prophète du dieu-homme, de mettre sa vie au service de la satanique idée de l'auto-affirmation, enfin de se créer lui-même par lui-même, à demeure, ce bonheur supra-naturel. l'Idée de  Kirilov s'est en quelque sorte asservie son expérience mystique, qui, dès lors, au lieu d'être révélatrice de la vraie transcendance, contribue à l'ancrer dans son option destructrice.


( à suivre)

Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article