Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Sur Arte, ce soir, émission sur le enfants soldats en Ouganda puis des jeunes Palestiniens en particulier ceux qui se font sauter dans un attentat suicide. L'absurde de la guerre, le horreurs de tous les conflits sont communs aux deux séquences. Dans le cas des enfants soldats, on est dans le pur sordide, le meurtre sans autre raison que de faire naître la terreur dans les populations civiles. Ces enfants souvent drogués sont obligés de tuer pour ne pas l'être eux-mêmes.L'effort de ceux qui essayent de leur eendre leur dignité humaine est difficile mais combien méritoire ! Il me semble que le kamikaze palestinien agit souvent plus libremnt même si ce "librement" résulte d'une propagande savamment orchestrée. Evidemment aucune cause, si noble soit-elle ne peut justifier la mort d'un enfant. S'il s'agit au contraire d'un jeune homme ayant l'âge de combattre dans les territoires occupés et s'il s'attaque à des objectifs militaires en sachant et voulant ce qu'il fait, je me refuse à le condamner même si je ferais bien sûr l'impossible pour le dissuader de perdre ainsi la vie. N'empêche que je me refuse à confondre l'acte militant et militaire d'un jeune palestinien avec celui qui du haut d'un hélicoptère pour assassiner un leader politique palestinien l'abat sans aucun risque pour lui-même et n'hésite pas pour y arriver à tuer en même temps des civils innocents. Enfin celui qui lutte pour libérer sa terre est un résistant, celui qui attaque ces résistants chez eux est un envahisseur que le résistant a le droit sinon le devoir de combattre. Si demain Israel était envahi, nul doute que ses soldats défendraient leur patrie avec le même courage et une même créativité adaptée à leur culture qu'aujourd'hui les Palestiniens. La méthode kamikase est certes une action condamnable mais dans le contexte d'un conflit dont la puissance militaire des opposants est si démesurée, devant le refus d'Israel à rendre justice au peuple palestinien, on peut considérer ces suicides,auquels ne peut dénuer un certain courage (ils sont punis dans l'exécution de leurs actes) est un moindre mal bien entendu s'il s'opposent à des objectifs militaires. YVAN BALCHOY
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article