Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

PINOCHET ET REAGAN - que de vies innocentes sacrifiées !

PINOCHET ET REAGAN - que de vies innocentes sacrifiées !

Ce matin, France Inter, reportage sur le voyage de Chirac au Brésil et en Argentine, deux "bons élèves" de la classe sud-américaine, selon FI car ils ont le courage de prendre les mesures nécessaires pour assainir dans le sens libéral leur régime social:une petite minorité ultra-riche et une pauvreté de masse galopante

 

.Sans parler des compagnies étrangères, venues des usa ou d'Europe qui n'exploitent pas que les richesses mais aussi les peuple

 

. "Mauvais élèves", le Vénézuéla et la Bolivie, car ces deux pays,"populistes" veulent reprendre la gestion de leurs richesses minières et les utiliser au service d'abord de leur peuple et non par ex pour des groupes de retraités étrangers.

 

Péché mortel contre la religion obgatoire du Capitalisme et d'une Globalisation au seul profit des plus forts

. Personnellement, je suis heureux de ce réveil d'un continent pillé tellement en contraste avec la lache docilité des européens tellement manifeste dans la politique économique de Barroso,Solana qui malgré un discours de facade suivent les exigences de l'impérialisme américain de Téhéran à Jérusalem, de la suppression des services publics à une aide croissante au néocolonialisme asiatique en Irak et surtout en Afghanistan.

 

Au point que refuser le dieu marché suffit à être taxé d'esprit dictatorial alors que nos démocraties sont de plus en plus de fait soumises à la dictature du marché

 

 

 

J'aimerais bien en Europe des présidents plus soucieux du bien de leurs "minimexés" que de baisser les impots de ceux qui gagnent des revenus démesurés, révoltants et parfois criminels. Pour ma part, je préférerais mille fois Chavez ou Morales à des Berlusconi, des Sarkosy etc. partisans d'une Europe encore plus inégalitaire. France Inter, renouvelez un peu l'orientation de vos journalistes, non en censurant les actuels mais en ouvrant vos ondes à d'autres confrères représentant d'autres sons de cloche.

 

Yvan Balchoy

 

 

P.S. CE 1 MARS 2016

 

Sans doute certains  nom des dirigeants européens ont changé, le monde aussi avec ces migrants qui sont peut-être plus le fruits des politiques eeuropéennes que de l'immonde Daech.

Mais je continue à aimer ce continent devant peut-être demain l'Europe égoïste (où l'on continue à jouer l'avare en costume de 1900 disait le grand Jacques Brel !) semblera tellement passée !..

Je continuerai toujours à préférer Che Guévara à Sarkosy, comme on préfère l'avenir au passé !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article