Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

"Dis, Ghislain, explique-moi cette flamme qui brille
au fond de tes yeux

Narre-moi l'origine de cette chaleur enthousiaste
qui rayonne autour de toi ?

Prononce-moi son nom, décris-moi sa beauté,
parle-moi de ses talents ?

Je voudrais bien, copain, te répondre,
mais je me sens bien incapable de te la décrire
tant sa beauté évidente
échappe au pouvoir et au savoir des mots.

Aussi, je ne te parlerai d'elle qu'indirectement,
comme le reflet d'une belle bâtisse dans l'eau
permet d'en imaginer la splendeur.
Sache qu'en dépit de mes efforts,
je resterai bien en deçà de ce que mon coeur
voudrait te partager.



Si elle était une fleur,
elle réunirait en elle
la pudeur du myosotis,
la fierté un peu farouche de la rose
et la splendeur du lys.

Si elle était une montagne,
on y trouverait des pentes si douces et harmonieuses
qu'on aurait envie de s'y étendre
pour dormir comme un enfant,
mais, en même temps,
tu y trouveras des pics farouches et sauvages
et il te faudra mille patiences
pour les apprivoiser.

Si elle était une rivière,
l'eau en serait transparente comme du cristal,
tantôt paisible comme un long fleuve tranquille
qui,dans le silence, féconde
et porte vie
partout où il va,
tantôt bruissante et indomptable,
comme un torrent de montagne
imprévisible et indomptable,
passion brûlante
qui n'écoute que la voix tonifiante
de Dame Liberté.

Si elle était un air de musique,
loin des snobistes de tous bords,
tu y entendrais,
ponctué par le silence du grand large,
le joyeux pépiement d'un moineau,
sur un fond de flûte traversière
assaisonnée d'un zeste de chanson des rues
où s'exprimeraient les heurts et malheurs
des petites gens dont elle est porte-parole.

Si elle était une oeuvre d'art
 tu ne la trouveras sans doute pas au Louvre,
même si son visage fait ressortir parmi nous
une grande Dame venue du pays du Nil.
Il faudrait Praxitèle pour rendre
avec justesse la finesse grecque
de sa silhouette.
Mais seul un impressionniste talentueux
serait capable de mettre en évidence
les finesses, tout en contraste, de son visage,
où la douceur du pastel
se jette brusquement dans le feu rougeoyant
des vitraux de Rouhaut

Et enfin, si elle était un pays...."


(à suivre)



Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article