Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY


Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire…Devant lui seront rassemblées toutes les nations de la terre et il séparera les gens les uns des autres tout comme le berger sépare les brebis des boucs. Il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux de droite : « Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde.

Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez acceuilli, nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir ». 

Alors les justes lui répondront : « Seigneur quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé etde te désaltérer, étranger et de t’acceuillir, nu et de te vêtir, malade ou prisonnier et de venir te voir. »

Et le Roi leur fera cette réponse :

 « En vérité, je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez faut à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

(Evang. selon St Matthieu 25 (31-40)

 

Ce texte est un des plus lumineux, des plus essentiels que j’ai rencontré en ma vie. Tant de ceux qui se réclament de Jésus de Nazareth feraient bien de le relire et de corriger leur vie et leurs actions. Oh je ne me mets pas parmi ces justes mais j’aimerais en être et je découvre ici la voie à suivre. Je ne suis pas sûr que ceux qui aujourd’hui dirigent leur pays sous le signe de l’argent bien et souvent mal gagné, ceux qui mettent l’opprobre sur les étrangers et tentent d’effrayer les citoyens devant les pauvres de toutes espèces dont Jésus se fait le porte-parole ont le droit de se dire de son camp.

Le Christ nous rappelle que le raccourci le meilleur vers Dieu passe par le service à ses frères et soeurs à commencer par les plus humbles, les plus rejetés, par ceux dont la seule richesse est l'humanité. C'est le merveilleux du message de l'Incarnation.

En revanche , je redis que ceux qui sont prêts à subir cinq ans de prison en appliquant à la lettre l’enseignement de Jésus, même s’ils ne LE  reconnaissent pas, sont ses enfants bénis.

 


 

Yvan balchoy

balchoyyvan13@hotmlail.com

http://poete-ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article