Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

En Belgique, ils sont tous à traiter de tous les noms le presqu'ex-premier Ministre Leterme, que j'ai plus d'une fois critiqué, c'est vrai, le trouvant souvent  trop flamingant et pas assez soucieux des intérêts de l'ensemble de la Belgique.

Certes, même si ce n'est pas prouvé, il est interdit que l'exécutif cherche à influencer le judiciaire et il semble bien que le ministre de la justice ait eu un comportement douteux à ce propos et Monsieur Leterme, étant premier Ministre, en était un peu responsable et sans doute au courant.

Sur  le fond la question est complexe. Quand Leterme a décidé d'étatiser provisoirement la banque Fortis pour sauver l'essentiel et a laissé tombé le Holding et ses actionnaires, tout le monde a applaudi Leterme.  Je pense que la décision du premier Ministre était celle qui visait le mieux le Bien commun de beaucoup de belges et je le pense toujours.

Bien entendu la fin ne justifiant pas les moyens, il a sans doute  eu tort de tenter (à prouver cependant ?) d'influencer  le judiciaire pour éviter une remise en question des décisions antérieures qui allait pénaliser énormément de monde, les clients Fortis ordinaires, le personnel ...


Les petits porteurs (à vérifier aussi s'il n'y a pas de gros poissons parmi eux) ont protesté contre une décision qui, à travers la chute fatale de l'action Fortis les a tous touchés  plus ou moins fortement.  Ils avaient en un sens raison en affirmant que le gouvernement, prétextant l'urgence, avait pris une décision dépendant juridiquement  du Conseil d'Administration où ils auraient eu leur mot à dire.

Oui mais, si par bonheur pour eux l'action avait été multipié par 5 ou 10, comme c'est déjà arrivé, je suis persuadé qu'ils auraient empoché sans mot dire et surtout sans rien payer à la collectivité sur les bénéfices ainsi perçus.

Qui achète une action achète un risque ou une chance, souvent les deux tout à tour et la perte d'une action n'est pas motif à compensation du gouvernement.

Je pense et beaucoup de belges aussi, je crois,  que la décision de l'ensemble du gouvernement Leterme il y a plusieurs semaines était le choix du  moins mauvais possible,  même s'il faut regretter, les tentatives d'intimidation du judiciaire, pour éviter un nouveau drame Fortis et donc l'échec de la  Vente programmée à Paribas.
La baisse innévitable de l'action Fortis doit être mise en comparaison avec le risque d'une faillite complète qui aurait fait cent fois plus de victimes, surtout chez les toutes petites gens qui  en Belgique, anciens client de la CGER (caisse d'Epargne et de Retraite) étaient restés par habitude dans FORTIS BANQUE qu'ils croyaient à tort aussi sûr et protecteur que leur ancienne Caisse d'Epagne.
(Nos amis français devraient  regarder avec plus de méfiance la gestion de la "Caisse d'Epagne" l'écureuil !)


Oui, Monsieur Leterme a fait une erreur, probablement avec une bonne intention mais un peu sottement car il n'avait pas plus de chance d'échapper à la sanction qu'un coureur du Tour de France qui recourt à L'EPEO.

Mais oui aussi , je trouve indécent que Monsieur de Gucht qui est loin d'être innocent comme neige dans l'affaire Fortis (et pour moi, son cas est peut-être plus grave), le Ministre de l'Intérieur qui porte une lourde responsabilité sur la manière scandaleuse dont sont traités les sans papier, tâchent de profiter de ce faux pas de Leterme pour tenter de façon très politicienne à prendre sa place.

C'est au Roi de désigner le premier Ministre à venir, j'espère qu'il prendra en compte non seulement les erreurs plus ou moins graves  de Monsieur Leterme mais aussi la scandaleuse politique et éthique de l'Open VLD et autres "libéraux"  qui représentent une droite pure et dure soucieuse comme Sarkosy du bien des plus riches et indifférente aux malheurs des pauvres, des immigrés, des sans papier.
L'avenir des Belges du Nord et du Sud du pays en dépend !


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poète-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article