Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Pourtant, si médiocre soit-elle dans son organisation interne l'opposition en France ne fait pas qu'exercer ses droits en luttant de toutes ses forces contre les réformes archaïques et néfastes pour la démocratie que met peu à peu en oeuvre, Sarkosy de plus en plus "FOU" d'orgueil, pardon de vanité au point qu'il considère chacune de ses lubies, nées peut-être au rasage du petit matin, comme une condition sine-qua-non du progrès de la France.

Je ne ferai que citer l'odieux bouclier fiscal qui est en fait un cadeau et une protection infâme pour les plus riches contre les pauvres et les plus pauvres.

Sa réforme de l'audio-visuel, dont la non recours à la publicité n'avait pas besoin d'une loi,  a pour seul but de faire des chaînes nationales des transmission plus dociles de la bonne parole du Maître et d'accroître très sensiblement les bénéfices des sociétés privées. J'appelle cela de la confusion d'intérêts et j'espère qu'un jour cela vaudra à son auteur au moins la correctionnelle.

Quant à la réforme du travail dominical elle met à jour l'hypocrisie fondamentale du Président qui parle sans cesse d'une liberté du salarié qui bien entendu dans la plupart  des cas sera illusoire dès l'embauche, comme l'a rappelé hier un évêque français à partir d'exemples très concrets.

Le président français aime parler des droits de l'homme et balayer devant la porte des autres, cependant quand on voit l'état "merdique" dans tous les sens du mot des prisons françaises qui bafouent les droits de l'homme ou du centre de rétention à Mayotte, quand on voit avec quelle brutalité parfois une soldatesque policière expulse manu-militari des sans papier, on ne peut que trouver indécent ce masque d'honorabilité que revêtent Sarko et ses sbire Mme Dati et sa ministre de l'intérieur pour couvrir des actes aussi ignobles.


Personnellement, je trouve que dans le domaine de l'audio-visuel,  dans les réformes du commerce dominical et dans sa politique répressive des sans papier,  L'opposition devrait être  bien plus combative encore contre une politique qui par bien des détails rappelle l'époque de Vichy avec son leader providentiel qui a si mal fini.
Je crains que l'avenir de Sarko suive une pente identique. Je n'en suis pas heureux car sa première victime,  c'est la France, non certes des clients du Fouquet's ses copins tordus mais celle du peuple de France qu'il trahit jour après jour quand on souffle sur les paillettes dont il agrémente ses discours.



Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article