Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Oui sincèrement je considère ce jour comme aussi important que la chute du Mur mais bien plus positif et moins ambigu.

Je n'ai pas aimé les commentaires élogieux  par exemple d'un président français, qui si souvent s'est aplati devant le criminel Bush, et  qui tous les jours renvoie durement, sans respecter souvent leurs droits élémentaires, des jeunes noirs bien  intégrés mais sans papier qui pourraient eux aussi dans quelques années devenir une élite de renouveau pour la France.

L'élection de Sarkosy fut une bonne nouvelle certes  pour les riche, le Fouquet's mais sûrement pas pour les malades pauvres, les chomeurs, les sans papier.

J'ose penser que Barack Obama sans être bien sûr l'Abbé Pierre sera pour les plus fragiles des USA un appui et un espoir.

 

Voici quatre  articles que j'ai publiés sur ces blogs à propos d'Obama et des élections US.

Si je suis très heureux du choix des Américains, je demandais  néenmoins au nouveau Président d'améliorer son programme au niveau de son pays d'abord mais aussi au niveau du monde, tout particulièrement au Moyen Orient.


 

 

 

 

1) Email de BaracK Obama

Dear Friend,
 
Thank you for contacting me about the Israeli-Palestinian conflict. I appreciate hearing from you on this important issue.
 
I traveled to the Middle East in January 2006, where I met with both Israeli and Palestinian leaders, as well as ordinary citizens in both communities. This visit increased my understanding of the challenges that confront the people who live in the region and our diplomatic efforts there, but also my resolve to make a difference.
 
The best solution to this difficult conflict is two states living side-by-side in peace and security. I believe the vast majority of Israelis and Palestinians support this outcome. What is needed is a far more vigorous U.S. diplomatic effort to help them achieve it. But the current administration has sat on the sidelines for far too long. As president, I would make a personal commitment to this effort.
 
Israel is our closest ally in the Middle East, and we are obligated to help ensure its security. A negotiated peace with the Palestinians would make Israel more secure and allow the Palestinians to achieve their goal of an independent state. We should be doing more to strengthen Palestinian leaders who support a two-state solution, isolate those who seek Israel's destruction, and help the two sides reach negotiated solutions to all outstanding issues.
 
An agreement that fulfills the legitimate aspirations of both the Israeli and the Palestinian peoples is the only path to peace, and I will continue to work toward this end.  Thank you again for contacting me on this issue.
 
                                                            Sincerely,
 
                                                            Barack Obama


Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais en résumé Barack Obama rappelle un voyage au Moyen Orient qui l'a persuadé que la solution réside dans la cohabitation de deux états. Il est donc persuadé que la politique des USA immobiliste sous la Présidence de Bush doit changer et s'y engage s'il est élu.
Il est persuadé que la majorité des Israéliens et des Palestiniens veulent la paix.
Il rappelle qu'Israël est le meilleur allié des USA dans la région  et donc que sa sécurité est un "must" pour son pays. Mais pense-t-il l'établissement de deux états pacifiques  en Terre Sainte est la meilleure sécurité pour Israël.
IL veut renforcer l'aide pour les Palestiniens partisans de la cohabitation de la Palestine et Israël en voulant "isoler"  ceux qui veulent la destruction d'Israël  (Le Hamas clairement visé)
La seule solution est donc de trouver une solution qui puisse satisfaire les aspiration des deux peuples et il veut con tinuer d'agir dans ce sens.


NOTE D'YVAN BALCHOY
A remarquer que Barack Obama est plus que discret sur les moyens de satisfaire les deux peuples et qu'il ne dit mot de ce qu'il avait préconisé devant un public Juif Américain: le maintien de Jérusalem comme seule capitale d'Israël !  INNACEPTABLE

 

 

2) Réponse d'Yvan Balchoy


Monsieur Barack Obama,


J'ai bien reçu votre réponse à mon émail antérieur concernant votre appui presqu' inconditionnel  en faveur de l'état d'Israël, entité raciste, voleur de terres et coupable de violences assassines sinon parfois de génocide culturel à l'encontre du peuple Palestinien.


Vous révendiquez les liens privilégiés entre l'état d'Israël et les USA. J'irai plus loin que vous car la nation sioniste qui a été imposée de force au Moyen Orient avec surtout l'aide militaire des USA n' est à mes yeux qu'une colonie culturelle et politique de votre pays.

Il était évidemment possible de permettre aux populations juives victimes ou non de la Shoah de renouer pacifiquement avec leur histoire en vivant fraternellement avec les arabes, sémites comme eux, qui peuplent cette terre.

Vous acceptez l'idée de la coexistence de deux pays comme meilleure gage de cette sécurité pour Israël mais vous vous gardez bien de préciser les limites et la viabilité de l'état Palestinien.

En effet, les autorité sionistes qui gouvernent cette terre ont d'une façon scandaleuse morcelé, pillé, volé la plus garde partie de ce qu'ils appellent avec mépris les "territoires".
Le murqu'ils ont édifié sur le sol Palestinien, vrai réplique de celui de Berlin, et de celui que vous édifiez à la frontière Mexicaine, en est un signe honteux éclatant

Or, sachez-le, il n'y aura pas de vrai état Palestinien sans retour pour l'essentiel, comme l'exigent les décisions de l'ONU, aux frontières de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale de l'état Palestinien
Israël, état violent et violeur des droits humain est tout le contraire d'une vraie démocratie, même si des élections dites démocratiques y ont lieu périodiquement.
Cette nation n'est pas plus démocratique que  l'Athène de l'Antiquité qui laissait subsister en son sein un pourcentage très important d'esclaves. La situation citoyenne des Palestiniens n'est guère meilleure.

Oui le vrai Terroristedans la région, c'est ce pseudo État Hébreu et le vrai Résistantqui devrait être aidé, de façon défensive, même militairement par les organisations internationales c'est la Palestine, martyr de notre monde moderne.


Si vous voulez vraiment que la majorité des peuples de la terre cesse de considérer votre état comme l'impérialisme absolu et la cause principale des injustices sociales qui tuent des millions d'hommes chaque année, si vous voulez changer l'image du sanglant Oncle Sam, des prétentieux et voleurs "gringos", des néocolonialistes de l'OTAN, dont nous faisons hélas partie, alors il vous faudra beaucoup plus de réformes et de courage que ce que révèlent vos discours timorés qui par exemple devant des assemblées juives aux USA.
Incapable d'affirmer la vérité et la justice en terre sainte, vous ne serez que le successeur de Bush, de Nixon et de Reagan trois criminels en temps de  "paix" comme en temps de guerre.

 

 

 

3) Future politique au Moyen Orient (après sa victoire au sein du parti démocrate)

 

Certes, je suis plutôt heureux de la victoire d'Obama sur son adversaire démocrate car, indépendemment de ses idées, ce noir afro-américain est en lui-même une victoire des minorités au sein des USA.
Madame Clinton, le jour où  elle a menacé en cas de menace atomique  contre Israël (qui a plus de 250 bombes atomiques !) de la part de l'Iran (qui n'a jamais attaqué personne, qui n'a pas l'arme atomique et qui officiellement prétend qu'il ne l'a veut pas) d'éradiquer l'Iran n'offre vraiment pas une alternative crédible aux conneries de Bush.

Mais j'avoue avoir été très choqué par la servilité affichée par les deux candidats démocrates (et sûrement aussi sans doute par le candidat républicain )  lors d'une assemblée  ouvertement sioniste. C'est à qui des deux démocrates se proclamait le meilleur ami d'Israël.

Obama a même affirmé cette énormité que Jérusalem devait rester  la capitale une et indivisible d'Israël.

Bien entendu, les électeurs palestiniens sont infiniment moins nombreux en nombre et surtout en puissance politique et financière que le lobby israélien. N'empêche que le fait qu' Obama s'incline déjà avant d'être élu pour des raisons bassement électorales ? n'augure en rien de sa capacité à vraiment changer la politique étrangère de son pays.
En un sens; ses affirmations qui dépassent celles de Bush sont une déclaration de guerre au peuple Palestinien.

En choisissant ceux qui volent, pillent et tuent un peuple sur sa propre terre, en préférant la colonie sioniste avec son terrorisme d'état à la Résistance juste Palestinienne qui d'ailleurs ne demande plus la destruction d'Israël et accepte de vivre sur des bases justes à ses côtés,  Obama ne m'inspire plus grande confiance et je le regrette beaucoup.

 

 

4) OBAMA OUI, OBAMANIE NON !

Enfin cet article qui montre que si pour moi cette élection est révolutionnaire, le président nouvellement élu ne l'est pas à priori et je le jugerai sur ses actes en faveur de la justice dans son pays et dans le monde. A vrai dire je suis plus rempli d'espérence que de doutes quand je pense à sa politique future mais il nous faudra sans doute veiller à le lui rappeler parfois.

 

 

A écouter les discours de Barack Obama, on est frappé par le dynamisme de cet homme qui personnalise en sa personne beaucoup d'espérances.

Mais comme je l'ai déjà écrit dans un article précédent, il reste un américain moyen ou pire parfois face au problème Palestinien et aussi face à l'Afghanistan.

Il n'est cependant  pas imperméable au dialogue, même si manifestement il est très sensible aux pressions juives qui pourraient influencer le vote en sa faveur.
N'hésitez pas à lui écrire, en anglais de préférence, sinon en espagnol ou en français pour lui demander justice aussi dans sa politique internationale. Plus nous serons nombreux à l'interpeller, plus il y a une petite chance d'influencer ses idées sur le Moyen Orient ou l'Afghanistan.

Mail d'de Barack Obama
info@barackobama.com

 

 

 

Balchoyyvan13@hotmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article